Accueil » Actualités » Touche pas à ma Peel

Touche pas à ma Peel

Touche pas à ma Peel

Canards illimités et le site Internet borealbirds.org ont listé le bassin versant de la rivière Peel comme l’un des dix points chauds pour la biodiversité de la planète.

Selon ces organisations, cet ancien refuge de l’ère glaciaire abrite de nombreuses espèces végétales et animales uniques présentant divers lignages évolutifs.

Très convoitée par l’industrie minière (8 000 claims miniers actifs), la région est désormais également une cible privilégiée par les sociétés pétrolières et gazières. Le gouvernement du Yukon a pourtant récemment fait fi des recommandations de la Commission d’aménagement du bassin hydrographique de la rivière Peel, et annoncé son intention de ne protéger qu’une petite partie de la région en autorisant les activités minières sur de vastes surfaces.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *