Accueil » À la une » Pas de « pédé » à Vanier

Pas de « pédé » à Vanier

Pas de « pédé » à Vanier

Thibaut Rondel

Le guide des politiques de l’école secondaire catholique Vanier touchant à l’orientation sexuelle des élèves fait actuellement débat à Whitehorse. Dans un document de 25 pages intitulé Living With Hope, Ministering By Love, Teaching In Truth, l’établissement religieux – financé par l’argent public – indique à son personnel les consignes à suivre en cas d’interaction avec un étudiant ou une étudiante homosexuel(le).

Disponible gratuitement sur le site internet de l’école Vanier, le guide des politiques a été rédigé par l’évêque de Whitehorse, Gary Gordon. Son contenu supporte la position officielle de l’Église catholique sur l’homosexualité, la décrivant comme un comportement « intrinsèquement déséquilibré et contraire à la loi naturelle. » Le document encourage par ailleurs l’équipe de l’établissement à bannir des termes comme gay, lesbienne, hétéro ou pédé, arguant que ceux-ci justifient un style de vie considéré comme illégitime par l’Église.

Un élève s’oppose publiquement à la politique de l’école

Un élève de l’école Vanier s’est soulevé contre la politique dictée par l’évêque Gordon, lui demandant de réviser son texte. « Je ne fais de mal à personne. Je ne me fais pas de mal à moi-même. Je n’impose de fardeau à personne. Je suis simplement attiré par ceux du même sexe que moi et ce n’est pas une déviance » a affirmé Liam Finnegan, 16 ans. « Je suis qui je suis et personne ne devrait devoir s’excuser pour qui il est. » Bien que l’évêque Gordon ait déjà fait savoir que de tels groupes ne sont pas permis à l’école Vanier, le jeune homme a demandé la permission de créer une alliance gaie/hétérosexuelle dans son établissement, comme cela se fait déjà dans les écoles secondaires F.H.-Collins et Porter Creek.

Au moment de mettre sous presse, nous apprenions que suite à une rencontre entre le ministre de l’Éducation du Yukon, Scott Kent, et l’Évêque Gordon, le guide des politiques de l’école catholique Vanier allait être retiré du site internet de l’établissement. Le ministre a fait savoir que la nature religieuse de cette politique était en désaccord avec les standards adoptés par le ministère. Une nouvelle politique sera rédigée prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *