Accueil » À la une » Les langues officielles héritent de plus d’un milliard de dollars

Les langues officielles héritent de plus d’un milliard de dollars

Les langues officielles héritent de plus d’un milliard de dollars

Thibaut Rondel
Le gouvernement du Canada a dévoilé jeudi 28 mars les détails de sa Feuille de route pour les langues officielles 2013-2018. Au cours des cinq prochaines années, une enve-loppe d’un montant de 1,1 milliard de dollars sera allouée à la protection et à la promotion des deux langues officielles du pays. Bonifié de 24 millions de dollars, ce budget reste quasiment identique à celui qui avait été attribué dans le cadre de la précédente Feuille de route pour la dualité linguistique 2008-2013. « Cette feuille de route trace la voie vers un Canada encore plus fort et plus uni; un Canada où le français et l’anglais, les langues de notre identité nationale sont plus que jamais une source de fierté pour tous les Canadiens » a déclaré le premier ministre Stephen Harper.

Les communautés soulagées

Dans une conjoncture économique difficile, l’annonce a suscité un grand soulagement de la part des organismes francophones du pays ainsi qu’au sein des communautés linguistiques minoritaires. « Dans un contexte d’austérité économique, ce maintien dénote une reconnaissance de tout ce que nos communautés et la dualité linguistique en général apportent au pays en terme de valeur ajoutée sur les plans social et économique », a déclaré la présidente de la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA), Marie-France Kenny.
La FCFA se félicite également qu’Ottawa ait choisi de prioriser les secteurs de l’éducation, de l’immigration et de l’appui aux communautés dans la prochaine feuille de route. Ces priorités avaient été déterminées à partir des consultations sur la dualité linguistique menées l’an passé par le ministre James Moore auprès des communautés de langues minoritaires au Canada.

L’éducation sort grande gagnante

C’est à l’éducation que revient la part du lion, avec près de 658 millions de dollars alloués principalement à l’enseignement dans la langue de la minorité (265 M$) et à l’enseignement de la langue seconde (175 M$). Un budget de 16 M$ doit également permettre la création de plusieurs postes de moniteurs de langue à temps plein dans des écoles situées en zones rurales et semi-urbaines. La plus grosse partie du budget dédié à l’éducation sera partagée entre le ministère du Patrimoine canadien et Santé Canada.
Le volet « appui aux communautés » bénéficiera quant à lui d’une enveloppe de 316 M$, et le volet « immigration », de 149 M$. Sur cette somme, 120 M$ seront versés au programme de formation linguistique pour immigrants économiques de Citoyenneté et immigration Canada (CIC). Le reliquat de 29 M$ sera utilisé pour encourager l’immigration vers les communautés de langue officielle en milieu minoritaire. Un programme visant à promouvoir l’immigration francophone vers le Nouveau-Brunswick sera notamment financé à hauteur de 4 M$.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *