Accueil » Courrier » Les deux prochains mois pour la protection de l’eau au Yukon

Les deux prochains mois pour la protection de l’eau au Yukon

Les deux prochains mois pour la protection de l’eau au Yukon

Le gouvernement nous donne des sommations, les unes après les autres, pour commenter des règlements non traduits et non cohérents avec leur propre réalité.

Leur dernière, c’est que les Yukonnais sont appelés à donner leurs commentaires concernant l’eau du Yukon Draft Water Strategy Board (9 pages) d’ici le 31 mai. Ce brouillon semble ouvrir la porte à l’industrie pour utiliser notre eau. Il parle de Best practices faites par je ne sais qui…

Comme l’EAU, c’est la vie, une demande sera faite pour qu’une traduction française de ce document soit accessible…

Les faits sont les suivants

• La Commission géologique du Yukon a confirmé en 2012 que la géologie du Yukon est caractérisée par du schiste. La fracturation hydraulique devra inévitablement être utilisée pour l’obtenir.

•Avant même de nous avoir laissé nous prononcer sur les gaz de schiste, le gouvernement a formé un comité de six ministres et sous-ministres pour étudier les pour et les contre de la fracturation hydraulique (gaz de schiste 5, contre 1).

•Nous avons jusqu’au 8 mai pour donner nos commentaires sur les règlements pour des projets de stations traitement GNL et d’entreposage du GNL Gaz naturel liquéfié (42 pages).

• Le gouvernement vient de refuser une demande d’extension pour commenter les deux terrains offerts pour les produits gaziers dans le bassin d’Eagle Plain.

• Nous avons jusqu’au 31 mai pour commenter le Draft Water Strategy Board qui ne protège pas l’eau contre la fracturation.

• Nous n’avons pas encore d’analyse d’eau, d’air et de sol pour avoir une base valable avant de faire entrer des compagnies gazières au territoire.

Les Yukoners concerned… croient que ce processus accéléré de demande de commentaires sur tout autre sujet que le « gaz de schiste », en évitant même d’y faire allusion quand le gouvernement consulte pour l’Eau du Yukon, est un processus qui vise à dérouter les Yukonnais.

Comme l’été s’en vient, il est tentant de faire comme dans la fable La cigale et la fourmi, mais gare à nous, car les ministres traitent l’énergie éolienne de conte de fée à l’Assemblée législative. Il est risqué de se réveiller en dansant dans l’eau contaminée.

Mauvaises nouvelles

• En Amérique, les résultats des Best practices ont permis à 1 185 000 gallons de pétrole et produits toxiques d’être déversés dans les trente derniers jours.

• Au nord-est de la Colombie-Britannique, l’équivalent de huit lacs Laberge a été empoisonné à cause des gaz de schiste.

• Au Yukon, on vient de nous annoncer qu’ATCO propose de modifier les générateurs à Watson Lake pour permettre une combinaison de diesel et de gaz naturel liquéfié.

Actions requises

Dites haut et fort à votre député provincial que cela est injuste de nous demander des commentaires en nous laissant si peu de temps sur des sujets aussi importants avec des documents non traduits et que cela devrait être fait sur de plus longues périodes.

Bonne nouvelle

• Nous sommes ouverts aux idées et à l’aide de l’extérieur.

• En parlant d’eau, voici une vidéo

Bénévolement vôtre,

Jacqueline Vigneux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *