Accueil » Actualités » Le Solstice Saint-Jean : le retour de la fête sous le soleil de minuit

Le Solstice Saint-Jean : le retour de la fête sous le soleil de minuit

Ève Brosseau

Deux soirées de musique seront offertes au public yukonnais le 23 juin à Whitehorse et le 24 juin à Dawson à l’occasion du Solstice et de la Saint-Jean-Baptiste. Du Québec à la Saskatchewan, des artistes francophones rejoindront des groupes locaux pour compléter la programmation festive.

« Ça va être le fun d’avoir un groupe québécois pour la Saint-Jean-Baptiste! », s’enthousiasme Brigitte Desjardins, gestionnaire des arts, de la culture et de la jeunesse à l’Association franco-yukonnaise (AFY) et organisatrice de l’événement.

Le groupe en question, Veranda, sera sur scène lors des deux soirées. « C’est notre premier show de la Saint-Jean et je pense que ça ne peut pas mieux tomber que de le faire au Yukon », se réjouit le musicien du duo, Léandre Joly-Pelletier.

À quoi s’attendre

Trois groupes entreront en scène à Whitehorse, à commencer par la formation yukonnaise Dean, McNally et McKnight qui brisera la glace. Elle sera suivie par Veranda, alors que le groupe Ponteix, originaire de Saskatoon, clôturera la soirée au parc du S.S. Klondike. « On a invité deux camions-restaurants, il va donc y avoir de la nourriture sur place. Ça va être bon! », ajoute Mme Desjardins.

Fraîchement formé, le groupe local est composé de Remi Dean, Acadien et Mi’kmaq, de la Franco-Albertaine Ellorie McKnight et du Québécois Ryan McNally. Si Ellorie McKnight et Ryan McNally ont sorti un EP ensemble récemment, Remi Dean se joindra à eux sur scène pour la première fois. La formation jouera des chansons de son répertoire instrumental fiddle-cajun, ainsi que quelques chansons en français pour amorcer la soirée.

Le multi-instrumentiste fransaskois Mario Lepage du trio Ponteix prévoit clore la soirée sur une note de RnB psyché-pop. Le groupe tire son nom d’un village francophone de sa province natale.

La ville de Dawson aura quant à elle droit à une programmation d’origine toute québécoise avec Gab Gosselin et Veranda. Établi à Dawson depuis plusieurs années, Gab Gosselin offrira des airs de musique folk au public.

Veranda en tête d’affiche

« On est vraiment excités d’aller au Yukon, c’est un peu un voyage de rêve pour nous », explique le duo en entrevue téléphonique. Deux ans après l’annulation du festival de musique Kluane Mountain Bluegrass auquel Veranda devait participer, le temps de son séjour au Yukon est enfin arrivé : « Ça va être une expérience unique! »

Composé de Catherine-Audrey Lachapelle et Léandre Joly-Pelletier, le duo sera rejoint par le violoniste originaire de Whitehorse, Kieran Poile, en plus de Jean-Philippe Demers-Lelotte, contrebassiste qui les accompagne régulièrement.

Si le spectacle commence officiellement à 20 h, Veranda convie le public dès 18 h à apporter des instruments à cordes pour participer à un atelier et à une séance d’improvisation musicale. « Ça invite les gens à nous découvrir et ça leur donne un avant-goût du spectacle », expliquent-ils.

Après leur passage au Yukon, les membres du groupe en profiteront pour faire une petite tournée avant de regagner le Québec pour le lancement de leur prochain album en septembre. « On a des spectacles, mais on a beaucoup de temps libre aussi pour profiter du Yukon et de la nature. On s’attend à avoir des souvenirs pour la vie! »

Événement phare de l’été yukonnais depuis de nombreuses années, la fête du Solstice Saint-Jean pourrait éventuellement prendre de l’expansion. « Ce serait intéressant dans les prochaines années d’avoir un festival de plus grande envergure et d’aller rejoindre plus de communautés, » explique Mme Desjardins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *