Accueil » Actualités » Scène locale » Le plus gros budget de l’histoire du Yukon

Le plus gros budget de l’histoire du Yukon

Pierre-Luc Lafrance

Le 2 avril, le premier ministre et ministre des Finances Darrell Pasloski a déposé le budget des immobilisations, de fonctionnement et d’entretien du gouvernement du Yukon pour l’exercice 2015-2016 lors de l’ouverture de la 33e Assemblée législative. Le budget de 1,367 milliard de dollars est le plus gros de l’histoire du Yukon.

Le budget a été déposé devant l’Assemblée législative. Photo : Archives A.B.

Le budget a été déposé devant l’Assemblée législative. Photo : Archives A.B.

Le budget d’immobilisations qui s’élève à 312,8 millions de dollars est également le plus considérable à ce jour. Au total, 34,9 M$ seront investis dans l’infrastructure municipale et 60,7 M$ dans les routes et les aéroports. Parmi les projets d’infrastructure, on compte la construction d’un nouveau refuge pour sans-abri de l’Armée du Salut au coût de 10,2 millions de dollars, une caserne de pompiers à Carcoss (3,792 M$), la construction de l’École secondaire F.-H.-Collins, une maison de soin de longue durée, un poste de police à Faro, etc. Le gouvernement espère qu’en investissant dans les infrastructures, cela stimulera le secteur privé.

Le budget de fonctionnement et d’entretien est de 1,054 milliard de dollars.

Le gouvernement estime que ce budget, qui permettra de dégager un excédent budgétaire de 23,2 millions de dollars, s’inscrit dans sa vision de prospérité qui est de faire du territoire le meilleur endroit au Canada où vivre, travailler, se divertir et élever une famille. En fait, un des grands défis du gouvernement était de réagir aux difficultés que connaît l’industrie minière, le principal moteur économique du territoire. Ainsi, le gouvernement a décidé d’investir dans les projets d’infrastructure pour créer des emplois et faire rouler l’économie. Un investissement de 1,4 M$ est prévu pour aider le secteur minier.

Important allégement fiscal

Le gouvernement du Yukon a annoncé d’importantes modifications à la Loi de l’impôt sur le revenu qui feront économiser 5,5 millions de dollars par année aux contribuables yukonnais.

« Cette mesure permettra, d’une part, de redonner directement plus d’argent aux Yukonnais et, d’autre part, de stimuler l’économie », a expliqué le premier ministre, Darrell Pasloski.

Les modifications prendront effet pour l’année d’imposition 2015, et les nouveaux taux d’imposition seront établis en fonction des tranches d’imposition actuelles. Le Budget 2015-2016 envisage également d’éliminer la surtaxe de 5 % sur l’impôt territorial à payer qui dépasse 6 000 $, et ajouter une cinquième tranche d’imposition pour les revenus supérieurs à 500 000 $.

De plus, le programme de Prestation pour enfants du Yukon, dont bénéficient environ 1 200 familles yukonnaises, sera amélioré. En effet, le montant annuel maximum par enfant passera de 690 $ à 820 $, et le seuil de revenu familial admissible au montant maximal de prestation passera de 30 000 $ à 35 000 $. Ces changements seront inclus dans le versement de juillet 2015.

« Ces modifications vont avoir des répercussions positives importantes pour les familles à faible revenu », a ajouté M. Pasloski. « Pour une famille monoparentale de deux enfants ayant un revenu annuel de 35 000 $, cela signifie une augmentation de 45 % des prestations ».

Les modifications à la Loi de l’impôt sur le revenu envisagent également de rendre remboursable le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants du Yukon, afin d’offrir un soutien accru aux familles ayant un revenu modeste. Cette modification vise à faire en sorte que les parents à faible revenu qui n’ont pas d’impôt à payer puissent également bénéficier de ce crédit.

Un budget qui ne fait pas l’unanimité

Pour les membres de l’opposition, le constat est moins reluisant. On reproche notamment au gouvernement de manquer de vision.

Pour la chef de l’opposition, la néo-démocrate Liz Hanson, les dépenses désespérées décrites dans le budget du gouvernement du Yukon sont une tentative pour dissimuler des années d’inaction dans des dossiers critiques comme le logement, et les conséquences de son attitude hautaine envers les Premières nations sur les questions économiques. Selon elle, ce budget fait preuve de mauvaise planification et les projets dans lesquels veut investir le gouvernement n’ont pas été bien réfléchis.

« Le Parti du Yukon tente de convaincre les Yukonnais qu’ils ont un plan pour l’avenir du Yukon », a déclaré Liz Hanson. « L’économie du Yukon a besoin de plus qu’un gouvernement qui saute de méga projet en méga projet. » Elle maintient que la prospérité du territoire et de ses habitants est tributaire d’une vision forte du gouvernement et, selon elle, le Parti du Yukon ne répond pas aux attentes.

Après le dévoilement du budget, le député libéral Sandy Silver a soutenu que le budget a pour but principal d’acheter le cœur des Yukonnais avec l’argent des contribuables. « Un regard sur le plan à long terme montre qu’il y a une diminution importante des investissements après les prochaines élections. Ce dont le territoire a besoin, c’est un calendrier de construction cohérent qui assure que les entrepreneurs locaux reçoivent la part du lion et qui permet de garder l’argent au Yukon. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *