Accueil » Actualités » Le journal se dote d’une agente de communications

Le journal se dote d’une agente de communications

Kelly Tabuteau

L’Aurore boréale accueille une agente de communications et de projets. Eliza Akhoudas, originaire de France, est arrivée à Whitehorse le 7 juin. Elle s’est prêtée au jeu, désormais traditionnel dans notre équipe, du questionnaire de Proust, une façon ludique de vous présenter notre nouvelle recrue.

Photo : fournie.

 

Après avoir vécu une année aux États-Unis, Eliza Akhoudas avait envie de revenir sur le continent et de découvrir le Canada, ce pour quoi elle s’est lancée dans la procédure d’obtention d’un permis Vacances-Travail (PVT).

Attirée par les montagnes et la nature, c’est tout naturellement qu’elle a choisi le Yukon pour débuter son PVT. Elle a répondu au questionnaire de Proust afin que vous puissiez faire plus ample connaissance avec elle.

La qualité que tu préfères chez les gens : Sans doute leur capacité à user de l’humour à tout instant et de prendre les événements et les choses de la manière la plus positive possible.

Ton principal trait de caractère : Je suis une personne dynamique qui a toujours besoin de faire plus.

Ce que tu apprécies le plus chez tes amis : Leur capacité à déconner tout le temps et à toujours vouloir faire des activités diverses.

Ton occupation préférée : Le sport en montagne.

Ton principal défaut : Je suis très exigeante.

Ton rêve de bonheur : Vivre de mes passions.

Ce que tu voudrais être : Une personne reconnue pour son expertise dans son domaine.

Le pays où tu désirerais vivre : Sûrement le Canada!

La couleur que tu préfères : Le bleu.

La fleur que tu préfères : La jacinthe, pour son odeur.

Ton auteur en prose : Victor Hugo

Ton poète préféré : Pythagore.

Ton héros de fiction préféré : Je ne lis ni ne regarde de fiction…

Ton héroïne de fiction préférée : Idem.

Ton peintre préféré : Sandro Botticelli.

Ton héros ou héroïne dans la vie réelle : Christine Lagarde et Vandana Shiva.

Ton héros ou héroïne dans l’histoire : Pierre Rabhi.

Ce que tu détestes par-dessus tout : Perdre mon temps.

Le personnage historique que tu méprises le plus : Pétain.

Ton état d’esprit actuel : À fond! Les fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence : Celles qui n’ont pas été faites exprès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *