Accueil » À la une » Le disque golf, encore plus inclusif

Le disque golf, encore plus inclusif

Kelly Tabuteau

Depuis août 2021, Yukon DISC-versity Guild (YDVG) est une nouvelle organisation à but non lucratif qui se consacre localement au disque golf. Avec un mandat quelque peu différent de celui de l’Association de disque golf de Whitehorse (ADGW), les deux organismes œuvrent dans la même direction : faire croître la communauté de disque-golfeuses et disque-golfeurs au territoire.

Bri Lévia, impliquée dans l’organisation du premier tournoi pour femmes au Yukon, a remporté la première place du tournoi Fall Classic dans la catégorie Femmes, à l’automne 2021, sur le parcours de Meadow Lake. Photo : Maryne Dumaine.

 

Pour l’ADGW, la saison est enfin lancée. Plus de deux semaines après la reprise habituelle, en raison d’un hiver très neigeux et d’un printemps tardif, les disque-golfeuses et disque-golfeurs de Whitehorse ont pu se retrouver le 14 mai dernier au parcours Solstice, près de l’Université du Yukon.

« Une cinquantaine de personnes étaient présentes, et la communauté ne fait que grandir. Nous espérons dépasser les 100 membres au cours des semaines à venir. C’était le cas l’an dernier », confie Josh Paton, président de l’ADGW.

Un organisme pour une plus grande inclusion

Yukon DISC-versity Guild vise aussi à augmenter le nombre d’adeptes de ce sport de plein air. Créé en août 2021 dans le but de promouvoir le disque golf dans les communautés féminine et LGBTQIA2S+, le nouvel organisme propose un endroit sûr où pratiquer ce sport. « Avant, seulement 7 % des membres professionnels de disque golf étaient des femmes, et ça se reflétait sur les parcours localement. Nous voulions donc nous concentrer sur les personnes débutant la discipline et créer des espaces sûrs pour des groupes démographiques spécifiques », explique Christine Spencer, présidente de YDVG.

« Certaines personnes ont pu être offensées lorsque nous avons créé notre organisation […] Mais je tiens à préciser que l’ADGW et les hommes ici ont été formidables et d’un grand soutien. Nous pensons simplement que des groupes démographiques différents ont des besoins différents et c’est une option que nous voulions offrir », continue Christine Spencer.

Des tournois tout l’été

Le premier grand tournoi de la saison, coorganisé par l’ADGW et YDVG, aura lieu le 12 juin prochain. Midnight Sun Annual Ladies Tournament – Throw Pink est réservé aux femmes et personnes s’identifiant comme telles. Il s’agit du tout premier tournoi féminin au Yukon. Un atelier d’une heure sera offert gratuitement aux participantes avant le début de la compétition. Bri Levia, passionnée de disque golf, est impliquée dans YDVG. « C’est un tournoi caritatif, explique-t-elle. Tous les bénéfices seront reversés au Yukon Aboriginal Women’s Council. »

Plusieurs événements suivront au fil de l’été, avec au moins un tournoi par mois, organisé par l’ADGW ou YDVG. Christine Spencer avoue que pour le moment, YDVG n’a qu’un tournoi en août de confirmé, puisque toutes leurs compétitions dépendent des financements reçus.

L’ADGW propose aussi des rencontres trois fois par semaine où les joueurs et joueuses s’affrontent dans une ligue amicale tout au long de la saison estivale.

Des parcours à l’échelle du territoire

Si la YDVG a le mandat de promouvoir la diversité au sein de la discipline, l’ADGW se concentre davantage sur la croissance de la communauté sportive, l’accessibilité de ce sport, le développement de nouveaux parcours et le maintien de ceux existants. Ainsi, le territoire compte désormais neuf parcours et des discussions ont lieu pour continuer d’en créer de nouveaux.

« Ryan Norquay [qui développe les plans des parcours au territoire] et moi avons été approchés par plusieurs autres communautés, comme Faro et Haines Junction, affirme Josh Paton. Rien n’est encore confirmé, mais nous aimerions voir au moins un parcours dans chaque communauté. »

Inspiré du golf, le disque golf se joue, comme son nom l’indique, avec des disques lestés plutôt que des balles. Le but du jeu est d’atteindre une corbeille en effectuant le moins de lancers possible. La plupart des parcours sont accessibles gratuitement et les chiens sont presque partout les bienvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *