Accueil » À la une » La saison culturelle du Centre des arts montre le bout de son nez

La saison culturelle du Centre des arts montre le bout de son nez

Thibaut Rondel

Le Centre des arts du Yukon a présenté jeudi 16 mai dernier une partie de sa programmation 2013-2014. Le directeur artistique du centre culturel, Eric Epstein, a révélé au public les sept spectacles qui composeront la prochaine saison du programme Art Lover. La part du lion revient au théâtre, puisque pas moins de quatre pièces seront jouées à Whitehorse entre le mois de septembre et le mois de mars.

Le directeur artistique du Centre des arts du Yukon, Eric Epstein, présente une partie de la programmation culturelle 2013-2014. Photo : Thibaut Rondel

Le directeur artistique du Centre des arts du Yukon, Eric Epstein, présente une partie de la programmation culturelle 2013-2014. Photo : Thibaut Rondel

Du G20 de Toronto aux hédonismes du dieu Bacchus

C’est sur une note contestataire que le théâtre Praxis et The Original Norwegian ouvriront la saison Art Lover, dès le 12 septembre. You Should Have Stayed Home est une adaptation des écrits de Tommy Taylor, un passant victime de l’arrestation de masse survenue en juin 2010 lors du G20 de Toronto. Détenu arbitrairement pendant près de 24 heures, M. Taylor s’était fendu d’une longue note sur Facebook. Devenue virale, celle-ci a finalement été adaptée dans une pièce interprétée par Tommy Taylor lui-même.

Le 28 novembre, c’est le rockeur Hawksley Workman qui se produira sur la scène du Centre des arts. Présenté par le théâtre 2B, The God That Comes fait la part belle aux excès de l’hédonisme prôné par le dieu du vin Bacchus (Dionysos, dans la mythologie grecque). Seul en scène, le musicien invitera le public à se plonger dans un spectacle mêlant « les réjouissances chaotiques d’un concert de rock [à] l’intimité de la narration théâtrale ».

Body 13 et Terminus

Le 9 janvier verra la venue au Yukon de la troupe du théâtre MT Space, originaire de Kitchener, en Ontario. Dernière œuvre du metteur en scène d’origine libanaise, Majdi Bou-Matar, Body 13 met en scène des personnages culturellement fort différents, mais tous conduits par leurs désirs sexuels. Réunis sur une plage lors d’une journée ensoleillée, ceux-ci verront un mariage du soir succéder à des funérailles matinales.

Décrite par le Toronto Star comme l’événement théâtral le plus excitant de l’année 2012, la pièce Terminus, de la compagnie Outside the March, sera présentée le 26 mars à Whitehorse. Autour du thème de l’insécurité et de l’acceptation de soi, Terminus conte l’histoire de trois personnages évoluant dans l’Irlande contemporaine : une mère, victime d’un cas de conscience qui souhaite sauver un quasi-étranger d’une bande de lesbiennes anarchiques; une fille, qui trouve le réconfort, le sexe et même l’amour dans les « bras » d’une âme désincarnée; un dangereux rôdeur, habitué des bars irlandais.

Musique et danse

Au chapitre de la musique, le Centre des arts accueillera le 11 octobre prochain onze artistes issus des centres d’artistes autogérés Headless Owl et You’ve Changed Records. Au programme du spectacle Cost of Doing, l’enregistrement d’un album collaboratif mettant en vedette Wax Mannequin, The Burning Hell, Shotgun Jimmie, Baby Eagle, ainsi que plusieurs autres artistes canadiens.

Deux spectacles de danse bouclent la saison Art Lover. Dans le cadre du Coup de cœur francophone 2012, le spectacle Danse Lhasa Danse, de la compagnie PPS Dance, sera diffusé à Whitehorse le 20 janvier prochain. Hommage à la musicienne Lhasa, décédée d’un cancer en 2010, Danse Lhasa Danse a été conçu par le chorégraphe Pierre-Paul Savoie pour quatre chanteurs, cinq musiciens et huit danseurs.

Le 13 février, 605 Collective viendra présenter son spectacle Inheritor Album. Mêlant le hip-hop à la capoeira et aux pratiques de danse contemporaine, le spectacle met en lumière les thèmes de l’héritage et de la succession.

Le Centre des Arts a par ailleurs d’ores et déjà annoncé la venue à Whitehorse de quatre musiciens. Ian Tyson et Corb Lund se produiront au Yukon le 4 septembre, David Myles, le 30 octobre. Martha Wainwright (NDLR la sœur de Rufus) se produira, quant à elle, sur la scène du Centre des arts le 4 novembre.

L’intégralité de la programmation du Centre des arts sera dévoilée à la fin de l’été.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *