Accueil » À la une » La population du Yukon en constante augmentation

La population du Yukon en constante augmentation

Maryne Dumaine

Le rapport du Bureau des statistiques du Yukon concernant le dernier trimestre de 2021 révèle que la population du territoire a connu une augmentation de près de 2 % en 2021, et de plus de 21 % lors de la dernière décennie.

Le prochain rapport sur la démographie au Yukon devrait être révélé en juillet 2022. Photo : Maryne Dumaine.

 

Le dernier rapport paru en avril dernier souligne que depuis décembre 2011, la population du Yukon a augmenté de 7 711 personnes (21,5 %). Désormais, la population du territoire s’élève à 43 575 âmes. Depuis 2004, chaque trimestre a présenté une augmentation, selon le rapport. Un pic a été atteint en octobre 2021, avec une population de 43 668 personnes, pour ensuite s’amenuiser d’une centaine de personnes.

Selon l’âge et le sexe

Le rapport indique sans équivoque que la population yukonnaise est vieillissante. En dix ans, le « gonflement » de la courbe chez les personnes de 50-54 ans de 2011 s’est transposé naturellement vers la catégorie des 60-64 ans, en 2021.

 

Une nouveauté est cependant apparue lors de la dernière décennie : une augmentation de près de 39 % du nombre de personnes âgées de 30 à 44 ans, et ce, pour les deux sexes, ce qui se traduit par un chiffre de plus de 3 000 personnes. Puisqu’il ne s’agit pas pour cette catégorie d’âge d’une transposition des chiffres de 2011, il est justifiable de penser qu’il s’agit donc principalement de personnes nouvellement arrivées au territoire.

On notera une constante : le Yukon dénombre légèrement plus d’hommes que de femmes, et ce, tous âges confondus (à l’exception des 25-40 ans).

Chiffres par région

Sans surprise, c’est dans la grande région de Whitehorse que se trouve la très grande majorité de la population (34 268 personnes), avec une augmentation de 24,1 % lors de la dernière décennie.

Sur la même période, la population de Dawson s’est accrue de 393 individus, pour une augmentation de 20,3 %, atteignant le nombre de 2 327 personnes en décembre 2021. Après Whitehorse et Dawson, c’est Watson Lake qui emboîte le pas, avec 1522 personnes résidentes, mais avec une croissance de seulement 2,5 % sur les dix dernières années. Viennent ensuite Haines Junction (995 personnes) et Carmacks (573). Les autres communautés se situent sous la barre des 500 personnes.

Migration et immigration

Concernant l’immigration et la migration, le rapport ne propose que des chiffres du dernier trimestre de 2021, soit de septembre à décembre. Sur cette période, plus de personnes auraient quitté le Yukon vers le reste du Canada (350, principalement à destination de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de l’Ontario) que l’inverse (seulement 177 personnes sont arrivées au Yukon, principalement de ces mêmes provinces). L’immigration, quant à elle, concernait 192 personnes, dont 119 de façon non permanente.

 

IJL – Réseau.Presse
L’Aurore boréale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *