Accueil » Actualités » Jazz Yukon augmente son offre de spectacles en français

Jazz Yukon augmente son offre de spectacles en français

Kelly Tabuteau

Depuis plusieurs années, Jazz Yukon permet à des artistes francophones de se produire sur les scènes locales. L’organisme a récemment mis en place un partenariat avec l’Association franco-yukonnaise (AFY) dans le but de faire perdurer cette pratique. L’organisme à but non lucratif Jazz Yukon, dont le mandat est de promouvoir la culture jazz au Yukon à travers une programmation intégrant spectacles et activités de sensibilisation, présente ou coprésente une cinquantaine d’événements annuellement.

 

Lorène Charmetant a rejoint le collectif Café des Voix dès son arrivée au Yukon. Photo : Mike Thomas

 

Parmi eux, plusieurs sont des composantes francophones, ce qui met en évidence l’une des valeurs fondamentales de l’organisme : bâtir une communauté en soulignant sa diversité. Afin de pérenniser la présence d’artistes d’expression française dans sa programmation, l’organisme a établi un partenariat avec l’AFY.

Un partenariat renouvelé

Si la collaboration entre Jazz Yukon et l’AFY est nouvelle pour les événements comme le Jazz in the Hall, ce n’est cependant pas le premier partenariat entre les deux entités.

Elles s’étaient déjà rapprochées pour coorganiser des représentations du Café des Voix, où chaque interprète devait chanter une chanson en anglais, puis une en français. Ce partenariat n’est donc pas si nouveau que cela.

Pour Duncan Sinclair, président de Jazz Yukon, la collaboration fait partie de l’ADN de l’organisme : « Il y a de nombreux artistes cachés qui gagnent à être connus, notamment au sein de la communauté francophone. Il était donc important de créer des liens avec des personnes clés à l’AFY pour nous aider à identifier ces talents. »

L’AFY joue donc le rôle d’intermédiaire en connectant les artistes aux opportunités de se produire localement. Elle participe aussi financièrement à leur promotion au sein de la communauté francophone sur son site Web, sa page Facebook et dans ses infolettres. Elle offre aussi la documentation liée à ces performances en français.

Des artistes francophones décloîtrés

C’est Lucie Desaulniers qui a pris la vedette du premier spectacle coorganisé par Jazz Yukon et l’AFY, le 19 octobre dernier, au Centre des arts du Yukon. Chansons uniquement en français avec intermèdes en anglais, la soirée a connu un vif succès, augurant une longue vie à ce partenariat naissant.

Pour Virginie Hamel, directrice par intérim, Arts et culture et Jeunesse à l’Association franco-yukonnaise, les collaborations avec d’autres organismes permettent de ne pas cloîtrer les artistes francophones dans la communauté francophone.

« Pouvoir se produire au sein de la communauté dans son ensemble donne aux artistes une plus grande visibilité et donc une plus grande chance d’être connus au territoire et ailleurs au pays », explique-t-elle.

Lorène Charmetant sera la prochaine chanteuse à se produire, le 4 décembre 2021, à Dawson. Son spectacle a d’abord été présenté à Whitehorse, puis s’est ensuite exporté à Mont Lorne pour devenir Jazz on the road.

Si le projet initial était majoritairement anglophone, l’artiste a réarrangé quelques chansons pour offrir un programme représentant les deux communautés de langues officielles du Canada.

« Bien que les influences du jazz viennent principalement du sud des États-Unis, j’aime reprendre des morceaux de musique populaire française pour les jazzifier », confie Lorène Charmetant.

IJL – Réseau.presse. l’Aurore boréale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *