Accueil » À la une » Des studios de CBC à chef de la Première nation Kwanlin Dün

Des studios de CBC à chef de la Première nation Kwanlin Dün

Nelly Guidici

Le 19 mars dernier, Doris Bill a été élue chef de la Première nation Kwanlin Dün pour les trois prochaines années.

Mme Bill a grandi à Inuvik aux Territoires du Nord-Ouest. Survivante de l’école résidentielle de la communauté, elle a vécu éloignée de sa famille. En 1976, lors de son installation à Whitehorse, elle découvre avec émotion qu’elle a quatre frères et trois sœurs.

Doris Bill (4e en partant de la gauche) et les membres du conseil ont été élus le 19 mars 2014 au sein de la Nation Kwanlin Dün pour un mandat de trois ans. Photo : Fritz Mueller Visuals.

Doris Bill (4e en partant de la gauche) et les membres du conseil ont été élus le 19 mars 2014 au sein de la Nation Kwanlin Dün pour un mandat de trois ans. Photo : Fritz Mueller Visuals.

Journaliste engagée à CBC

Après avoir étudié dans différents établissements de Vancouver et Edmonton, Mme Bill est engagée à CBC en tant que journaliste. Passionnée par les médias, elle a également travaillé dans des radios et des journaux des Premières nations à Edmonton.

En avril 2013, alors que sa carrière accumule 20 années dans les médias, Doris Bill prend une retraite anticipée et décide de passer du temps avec sa famille. « Quand on est journaliste, on est toujours dans l’action. Alors durant l’été, j’ai aidé ma sœur à déménager et je me suis reposée. » Puis des gens de sa communauté ont commencé à l’approcher pour lui demander de se présenter aux prochaines élections. Après une période de réflexion, Doris Bill a décidé de se présenter. « Je sais où se trouve notre nation aujourd’hui et je sais où nous voulons aller, le moment est crucial pour nous. Nous avons besoin d’avoir les bonnes personnes aux bons postes. J’ai décidé que je pouvais y contribuer et me voilà maintenant chef. »

Apprendre à être chef

Élue avec huit membres du conseil, Mme Bill estime avoir été chanceuse d’avoir trois anciens membres réélus dans sa nouvelle équipe. « Ils connaissent les rouages, ils nous ont éclairés et guidés lors des premières réunions. Rentrer dans une grande organisation telle que la Nation Kwanlin Dün n’est pas chose facile. »

L’une des priorités de la chef Bill est de faire en sorte que sa nation aille de l’avant. Son prédécesseur Rick O’Brien a fait beaucoup de travail à l’intérieur de la communauté, mais tout en comprenant pourquoi M. O’Brien s’était investi de cette façon, Mme Bill estime qu’il est maintenant tant de communiquer davantage avec les autres communautés de Whitehorse. « Nous avons besoin de faire entendre notre voix à l’extérieur de la communauté, car nous sommes le plus grand propriétaire de terres à Whitehorse. Nous sommes une grande part de la communauté urbaine. » Être plus présents sur la scène locale tout en montrant la vigueur de la Nation Kwanlin Dün, voilà l’un des objectifs de la chef. « Un grand nombre d’événements sont organisés dans notre communauté et je pense que les gens de Whitehorse aimeraient savoir ce qu’il s’y passe. »

Tisser des liens avec les autres communautés de Whitehorse

Ce mois-ci, Doris Bill est très occupée entre une visite à Carcross afin de découvrir un projet de micro maison et un discours le 8 mai au Centre culturel Kwanlin Dün à l’occasion de la Journée de commémoration des survivants des écoles résidentielles. Toujours à 100 % de ses capacités, Mme Bill souhaite nouer des relations avec chacune des communautés de Whitehorse. Elle explique : « Être journaliste m’a apporté une bonne capacité de compréhension des gens et des communautés dans les moindres recoins du territoire du Yukon. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *