Accueil » Actualités » Société » Alerte en anglais seulement

Alerte en anglais seulement

Paul Mengoumou (Francopresse)

Outré que l’alerte prescrivant des mesures de confinement envoyée par le Centre des opérations gouvernementales aux fonctionnaires lors de la récente fusillade du Parlement ait été en anglais uniquement le député d’Acadie-Bathurst, Yvon Godin, a porté plainte au Commissariat aux langues officielles.

Le député de l’Acadie-Bathurst, Yvon Godin, porte plainte pour des instructions en anglais seulement. (Gracieuseté Yvon Godin)

Le député de l’Acadie-Bathurst, Yvon Godin, porte plainte pour des instructions en anglais seulement. (Gracieuseté Yvon Godin)

Le critique du Nouveau parti démocratique (NPD) en matière de langues officielles dit avoir eu l’information de la bouche même du commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, lors de son passage au Comité parlementaire des langues officielles quelques jours après les tragiques événements.

« C’est aberrant et inacceptable «, fulmine Yvon Godin qui a décidé sur le champs de porter plainte. « Je trouve que c’est sérieux pour qu’il y ait une plainte formelle. »

Comme un bon nombre d’agents de l’état, Graham Fraser, a reçu ce courriel libellé uniquement en anglais le 22 octobre, aux environs de 10 h, au moment même où dans les couloirs du Parlement, des agents du maintien de l’ordre et ceux de la GRC étaient à la poursuite de Michael Zehaf-Bibeau qui venait d’abattre le soldat Nathan Cirillo devant le Monument de la guerre menaçait de s’en prendre aux élus. « J’ai reçu ce message et j’ai réagi,» a déclaré Graham Fraser à Radio-Canada.

Ses réflexes de défenseur du bilinguisme de la fonction publique prennent le dessus. Il n’est pas content: « J’étais choqué; s’il y a une situation dans laquelle c’est essentiel que les informations soient livrées dans les deux langues officielles, c’est dans les situations d’urgence, je suis convaincu que les gens dont la langue première n’est pas l’anglais diront, je mets ça de côté pour y revenir plus tard. C’est une question de clarté» .

Ce courriel venait du Centre des opérations gouvernementales, une direction du ministère de la Sécurité publique qui informait le réseau d’officiers gouvernementaux des mesures à prendre.

Pour le commissaire, c’est justement là où le bât blesse: « c’est essentiel de s’assurer que ces gens soient capables de le faire dans les deux langues ».

C’est un peu plus tard en après-midi que le Conseil du trésor à pu envoyer des messages de confirmation des mesures de confinement dans les deux langues officielles.

Pour Yvon Godin, c’est trop peu, trop tard. « Ça devrait être un réflexe. Est-ce que le ministère s’est penché là-dessus? Le pire est que les fonctionnaires considèrent que c’est normal. On parle de vie et de mort, c’est un cas d’urgence », a t-il poursuivi.

Graham Fraser a envoyé une lettre de protestation au ministère de la Sécurité publique indiquant qu’il est en réflexion. « On verra si on doit faire plus ». La plainte que le député Yvon Godin vient de lui envoyer va peut-être accélérer la réflexion du Commissaire.

Pour le critique aux langues officielles du NPD, pas la peine d’attendre les explications du ministère. C’est une plainte formelle auprès du Commissaire aux langues officielles qu’il faut.

« Je pense que ma plainte sera recevable et (j’espère) que des mécanismes seront mis en place ».

Et de conclure en se pinçant: « On est chanceux qu’il n’y a pas eu d’incident grave dans un ministère ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *