le Jeudi 2 février 2023
le Jeudi 12 janvier 2023 7:55 | mis à jour le 17 janvier 2023 12:39 Santé

Un Franco-Yukonnais sauve la vie d’un homme

Sébastien Bernier, David Sloan et Daniel Staley, l’ambulancier premier arrivé sur les lieux. — Photo : Bureau du commissaire du Yukon
Sébastien Bernier, David Sloan et Daniel Staley, l’ambulancier premier arrivé sur les lieux.
Photo : Bureau du commissaire du Yukon
Sébastien Bernier a reçu le Prix de contribution exemplaire des mains de la commissaire du Yukon en décembre dernier pour avoir sauvé la vie d’un homme.

Le 4 octobre 2021, alors qu’il revenait d’un rendez-vous médical, Sébastien Bernier a aperçu une femme devant le bâtiment de Raven Recycling, situé dans la zone industrielle de Whitehorse. La personne semblait agitée. « Elle regardait à gauche, à droite, et elle avait l’air un peu paniquée », se rappelle-t-il.

Il a alors ralenti et prêté attention à la scène : « j’ai vu qu’à côté d’elle, il y avait un monsieur étendu par terre à côté de son pick-up », se remémore Sébastien Bernier, qui a alors a fait demi-tour et est allé voir la jeune femme.. « Elle disait “il se passe quelque chose avec le monsieur, il est tombé et il ne répond plus!” »

« Tout de suite je l’ai retourné, parce qu’il était tombé sur le côté et je me suis rendu compte qu’il était inconscient. J’ai commencé à faire le RCR [réanimation cardiorespiratoire] sur lui […] pendant une minute ou deux », relate le Franco-Yukonnais.

L’ambulance est arrivée sur les lieux peu de temps après et l’équipe paramédicale a pris en charge la situation. « Ça adonne que le paramedic qui est arrivé sur les lieux en premier était mon deuxième voisin. Ça m’a beaucoup calmé lors de l’incident […]. Je me suis dit “okay, good, on est correct”. »

L’homme qu’a sauvé Sébastien Bernier se nomme David Sloan. Il n’a repris ses esprits qu’après avoir été transporté à l’hôpital de Vancouver. C’est là que le cardiologue lui a annoncé que sans l’intervention de Sébastien Bernier et sa pratique de la réanimation cardiaque, il n’aurait pas survécu.

« Il a encore toutes ses capacités et il va bien aujourd’hui », se réjouit Sébastien Bernier, sans qui la situation aurait pris une tout autre tournure.

Sébastien Bernier reçoit le Prix de contribution exemplaire des mains de la commissaire.

Photo : Bureau du commissaire du Yukon

Formé en secourisme

« Quand j’avais 18 ans, j’étais patrouilleur en ski. Ensuite, je suis devenu premier répondant en milieu de travail là où j’étais. », explique le récipiendaire du prix. Il a aussi régulièrement renouvelé ses cours de premiers soins depuis. « Mais quand ça arrive en vrai, et que tu ne t’es pas entrainé depuis un bout, c’est quelque chose. […] Le stress embarque aussi », explique-t-il.

Un acte de valeur

David et Sébastien ont pu discuter ensuite à plusieurs reprises. « Il m’a téléphoné environ un mois après l’incident et quand il est revenu à Whitehorse, on est allé dîner ensemble », partage Sébastien Bernier.

Plus d’un an après l’incident, Sébastien Bernier s’est vu attribuer le Prix de contribution exemplaire, pour le sang-froid dont il a fait preuve. « C’est sûr que c’est un honneur de recevoir ça, mais en même temps, tu ne fais pas un acte comme j’ai fait en pensant à une médaille non plus. Tu fais ça parce que c’est la chose à faire », soutient-il.

Sébastien Bernier a invité David Sloan ainsi que le premier répondant sur les lieux, à la remise du prix. « C’était une cérémonie haute en émotions », a-t-il conclu.