le Dimanche 5 février 2023
le Jeudi 22 Décembre 2022 8:00 Sports et loisirs

La trottinette des neiges a le vent en poupe

À vos marques, prêts, partez! Course de trottinette des neiges à Dawson au festival Thaw Di Gras sur le fleuve Yukon. — Photo : Anne Middler
À vos marques, prêts, partez! Course de trottinette des neiges à Dawson au festival Thaw Di Gras sur le fleuve Yukon.
Photo : Anne Middler
La trottinette des neiges, aussi connue sous son nom anglais « kicksled », est un sport et un moyen de locomotion d’origine scandinave. Munie d’un guidon, de deux skis et habituellement d’un siège à l’avant, cette invention rayonne par sa montée en popularité au Yukon.

La toute première personne à introduire la trottinette des neiges au territoire a été Andy Lera. Il y a plus de 15 ans, il construisait et vendait des trottinettes de sa propriété et dans certains marchés et magasins. « Je connaissais la trottinette des neiges, car ma famille vient de la Finlande », explique-t-il. « Je voyais ça comme une bonne activité hivernale amusante et comme j’avais un chien avec lequel je faisais beaucoup de ski, je me suis dit “le kicksled serait idéal pour l’emmener avec moi”. » Il construisait alors environ 150 trottinettes par année.

De la construction à l’importation

Anne Middler est actuellement une des seules personnes à faire de la vente de trottinettes des neiges au Yukon, avec sa compagnie Kicksled Revolution. Elle les importe directement de Finlande.

Elle a d’ailleurs acheté son tout premier bolide à Andy Lera et en est tombée complètement amoureuse. « Au fil des ans, après avoir acheté cette première trottinette que Andy avait construite, j’ai commencé à collectionner de plus en plus de différents types de trottinettes. »

Lorsqu’elle a entamé son projet, Anne Middler a envisagé de racheter son entreprise à Andy Lera, mais n’a pas poursuivi dans cette direction. « Ce que je voulais, c’était qu’il y ait une masse importante de trottinettes et je savais que je ne pourrais pas construire autant de trottinettes que je le voudrais. »

« J’ai donc établi une relation avec une compagnie et j’ai commandé un conteneur complet de trottinettes des neiges en 2016. Il y avait environ 350 trottinettes à l’intérieur. Depuis 2016, j’ai commandé cinq conteneurs de plus […] de cette compagnie. »

Aventure de trottinette des neiges avec une mère et sa fille sur le lac Atlin.

Photo : Aaron Donohue

La révolution des trottinettes des neiges!

Anne Middler tente de passer un message à travers son entreprise : « J’essaie de promouvoir la trottinette des neiges comme un moyen de transport actif et viable pour une durée de temps qui va jusqu’à sept mois par année. »

Elle pousse les bienfaits de la trottinette des neiges encore plus loin en avançant qu’« il s’agit d’une solution élégante à tellement de nos problèmes. […] C’est un moyen d’atténuer les changements climatiques, mais aussi de s’y adapter. C’est une promotion d’habitudes saines, d’une santé mentale saine. » C’est d’ailleurs de cette idéologie qu’est venu le nom de son entreprise.

La pratique du sport

Il est possible de pratiquer ce sport dans les rues, allées, trottoirs, sans nécessairement se trouver sur des pistes. « Tu peux faire de la trottinette des neiges partout où l’on retrouve des conditions de neige compacte », explique Anne Middler. Elle déplore cependant le manque d’inclusivité dans la façon d’entretenir les rues et autres surfaces de glisse : « Les produits antiglisses comme le sable, le gravier ou n’importe quel élément utilisé sur une piste ou une surface pour la rendre non glissante […] devraient être appliqués [seulement] quand il s’agit d’une nécessité pour la sécurité. »

La Réserve faunique du Yukon a commencé l’année dernière à offrir des services de location de trottinettes des neiges. « Nous avons un parcours de cinq kilomètres de neige compacte qui est parfait pour cette pratique », explique Lindsay Caskenette, directrice du service aux visiteurs de la Réserve faunique.

L’activité a d’ailleurs rencontré un engouement certain : leur commande de cette année a doublé, passant de 16 à 32 trottinettes.

Juniper Middler en trottinette des neiges du haut de ses deux ans.

Photo : Anne Middler

« Elles ont été très bien reçues l’année dernière, il n’y avait pas assez d’offre pour répondre à la demande », partage Lindsay Caskenette. « Nous ouvrions à 11 h 30 et nous observions souvent des files d’attente pour faire la location », rapporte-t-elle.

La trottinette des neiges est un outil très polyvalent qui peut convenir autant aux enfants qu’aux adultes et personnes âgées. « Ce que j’aime beaucoup avec les trottinettes des neiges [c’est que] tu peux être très en forme, tu peux ne pas être en forme du tout, tu peux te rétablir d’une blessure, tu peux à peine marcher, tu peux l’utiliser comme stabilisateur pour des conditions glacées… », énumère Anne Middler, en faisant l’éloge de son moyen de locomotion favori.

Sa fille, Juniper Middler, utilise d’ailleurs une trottinette des neiges comme moyen de locomotion. Vous la croiserez peut-être en train de glisser vers son école : l’École élémentaire de Whitehorse.