le Vendredi 3 février 2023
le Jeudi 8 Décembre 2022 7:58 | mis à jour le 14 Décembre 2022 16:52 Arctique

Littérature inuite : une plume talentueuse qui fait froid dans le dos

The Other Ones, le nouveau recueil de l’auteur inuk Jamesie Fournier, est un mélange tout à fait unique d’histoires d’horreur issues de la mythologie inuite dans un contexte contemporain.  — Photo : Capture écran
The Other Ones, le nouveau recueil de l’auteur inuk Jamesie Fournier, est un mélange tout à fait unique d’histoires d’horreur issues de la mythologie inuite dans un contexte contemporain.
Photo : Capture écran
Jamesie Fournier, auteur inuk originaire de Yellowknife, vient de publier un ouvrage inspiré des histoires contées par sa mère durant son enfance. Ayant toujours baigné dans l’ambiance des contes inuits, c’est surtout l’aspect inquiétant, voire effrayant, de ces histoires qui ont attiré l’auteur.

« J’ai grandi avec des histoires d’horreur. J’aime [ce genre littéraire] et son côté obscur m’intéresse vraiment », a-t-il expliqué lors d’une entrevue.

The Other Ones (Les autres) est un recueil de deux histoires inspirées des mythes inuits, mais dans un paysage contemporain où des êtres spirituels prennent vie dans un nouveau contexte imaginé par l’auteur.

L’auteur inuk Jamesie Fournier.

Photo : courtoisie

« J’aime explorer ces personnages parce que j’ai grandi avec eux », indique M. Fournier, qui s’est démarqué dès 2018 en étant finaliste pour le prix Sally Manning. Cette distinction, suspendue temporairement en début d’année 2022 à la suite de problèmes financiers, avait pour but de reconnaitre la diversité des voix autochtones du Nord et, par la même occasion, de saluer les auteurs de tout l’Arctique canadien.

Publié par la maison d’édition Inhabit Media à Iqaluit au Nunavut, l’ouvrage, écrit en anglais, est en cours de traduction en inuktitut. L’illustration de la couverture, ainsi que celles qui accompagnent les deux récits, ont été réalisées par Toma Feizo Gas, qui illustre des ouvrages de littérature inuite depuis plus de six ans au sein de cette maison d’édition.

Dans le second récit, Before Dawn (Avant l’aube), un jeune garçon ne respecte pas l’une des consignes de sa mère, qui souhaite que son fils ne s’éloigne pas au-delà d’une certaine limite géographique. Souhaitant jouer avec son nouvel ami, qui l’invite à aller de plus en plus loin, les deux enfants s’aventurent dans le lointain. Plus ils s’éloignent, plus l’ami se transforme, jusqu’à devenir un être non humain. Horrifié, le garçon écoute la proposition de la créature : rentrer chez lui avant l’aube, ou être perdu à jamais de l’autre côté.

Une collaboration des cinq médias francophones des trois territoires canadiens : les journaux L’Aquilon, L’Aurore boréale et Le Nunavoix, ainsi que les radios CFRT et Radio Taïga.