le Mercredi 31 mai 2023
le Jeudi 8 Décembre 2022 12:25 | mis à jour le 14 Décembre 2022 16:51 Éditoriaux

Équipe

L'équipe de l'Aurore boréale : Laurie Trottier, Maryne Dumaine, Kelly Tabuteau, Camille Boyer, Marie-Claude Nault. — Photo : AFY
L'équipe de l'Aurore boréale : Laurie Trottier, Maryne Dumaine, Kelly Tabuteau, Camille Boyer, Marie-Claude Nault.
Photo : AFY

En pleine Coupe du Monde de la FIFA, partout à travers le monde, les peuples mettent de côté leurs différences pour regarder dans la même direction. Pourquoi? Pour suivre, encourager leurs équipes favorites et vibrer avec elles.

Quel thrill ça doit être d’être dans une équipe qui joue en Coupe du Monde! L’équipe qui représente un pays, c’est bien plus que les quelques athlètes qui courent après le ballon : c’est un pays entier. Ce sont des gens qui rêvent ou d’autres qui vivent de la fierté d’avoir vu la progression de la qualité de jeu. Des millions d’humains qui se sentent proches les uns des autres. L’équipe d’une Coupe du Monde, en fait, c’est une énorme communauté.

Au moment d’écrire ces lignes, je suis en plein Médiarama Canada : le tout premier rassemblement du monde du journalisme professionnel francophone en milieu minoritaire. Le but : sortir plus forts pour continuer à vous fournir de l’information fiable, de qualité, et qui vous touche.

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aime bien faire partie d’une équipe. Ça m’a beaucoup nourri de travailler avec des gens d’une grande équipe pendant ces quelques jours. Non seulement j’étais dans le réseau des journaux francophones minoritaires, mais en plus, Médiarama a été comme un coup d’envoi qui a donné une dimension coupedemondiale à mon expérience : d’un seul coup, l’Aurore boréale s’est retrouvée à faire équipe avec des radios et même avec des médias d’expression anglaise au Québec! Dans le même bateau.

En fait, on fait toutes et tous partie d’une équipe. Un couple, une famille, une organisation locale, régionale, nationale, une équipe de sport, un club…

Mais si c’est sympa d’être au sein d’une équipe, c’est encore plus plaisant quand c’en est une qui performe. Et pour avoir une équipe gagnante, qui atteint ses objectifs, je crois que c’est essentiel d’y cultiver quelques éléments. L’entraide, l’inspiration, l’évolution des idées, les échanges, les collaborations. Dans une équipe solide, on partage des discussions, on y débat souvent certes, mais y on écoute aussi. Les bonnes équipes se basent sur la curiosité de la différence et l’apprentissage, loin des jugements hâtifs et des confrontations stériles.

Dans ce journal, on mentionne aussi les grandes victoires des équipes de sport de nos écoles francophones : les jeunes du CSSC ont enflammé les foules lors d’un tournoi de Volleyball tandis que l’école Émilie-Tremblay a remporté la première place « overall » aux tournois inter-écoles des sports arctiques! En s’engageant individuellement à donner leur meilleur d’eux et d’elles-mêmes pour le groupe, ces élèves ont pu constater l’ampleur des résultats que ça peut donner!

J’aime ça, moi, les belles équipes. Et en fait, pendant que je vis un moment privilégié sur le territoire non cédé de la Nation algonquine anishinaabe (Ottawa), une autre équipe se démarque : les employées du journal franco-yukonnais mettent les bouchées doubles pour accomplir mes tâches en plus des leurs, toute occupée à réseauter que je suis. Les abeilles de l’Aurore boréale collaborent, apprennent et grandissent ensemble. Alors cette semaine, équipe AB, je ne vous envoie pas de fleurs mais je vous dédie cet édito! Merci! J’aimerais aussi mentionner que je l’aime tellement, mon équipe, qu’au lieu d’un party des fêtes, cette année, nous sommes allées ensemble aux sources thermales. Ben oui… même les athlètes de haut niveau doivent se ressourcer un peu, des fois. « Quoi!? Pas juste!! » s’écrierait ma fille de 9 ans.

Meuh non!!… On ne garde pas ça rien que pour nous : cette semaine, on lance un concours de photos du temps des fêtes. Il y a plein de cadeaux à gagner, dont des entrées pour aller dans l’eau thermale! Parce qu’au final, notre plus belle équipe, c’est vous! Bonne lecture!