le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 24 novembre 2022 5:00 | mis à jour le 30 novembre 2022 14:31 Sports et loisirs

Une première course internationale au mont Sima

Les pistes du mont Sima ouvriront le 3 décembre prochain pour le public. La pré-saison est réservée aux athlètes en entrainement. — Photo : Maryne Dumaine
Les pistes du mont Sima ouvriront le 3 décembre prochain pour le public. La pré-saison est réservée aux athlètes en entrainement.
Photo : Maryne Dumaine
Espérée depuis longtemps, une course de la Fédération internationale de ski s’est tenue la fin de semaine dernière sur la piste Dan du mont Sima. Attirant environ 90 athlètes de cinq pays – la plupart venant du Canada, mais aussi des États-Unis, de Suède, d’Autriche et de Grande-Bretagne –, cette compétition place le centre de ski alpin yukonnais au sommet de ce sport.

Les 18 et 19 novembre, le mont Sima a accueilli des compétitions de slalom géant et de slalom du circuit des courses de la Fédération internationale de ski (FIS). C’était le premier événement de la saison en sol canadien.

Le directeur général de la montagne, Sam Oettli, revient sur la genèse du projet : « Nous travaillions dans l’ombre depuis quelques années. Nous avons discuté avec les équipes qui venaient déjà ici, les entraîneurs et le personnel [pour] savoir ce qu’ils aimeraient voir pour une course internationale et comment nous pourrions la faire. En début d’année, nous avons parlé avec Alpine Canada et l’entraîneur en chef du programme masculin est venu au printemps dernier pour voir nos installations. Il a été très impressionné. C’était en quelque sorte notre badge d’approbation et nous avons commencé à travailler avec nos partenaires pour organiser l’événement. »

Aucun athlète yukonnais ne participera à la compétition. « Malheureusement, il n’y a pas d’athlètes au niveau pour cette course FIS. Je pense qu’Alpine Yukon espère présenter quelqu’un l’année prochaine, mais pour cette année, ils sont plutôt du genre à regarder et à apprendre », confie Sam Oettli.

Préparer les pistes

Chaque année, c’est une course contre la montre pour fabriquer la neige qui permettra d’accueillir les athlètes de la pré-saison. Cette année cependant, de nouveaux aménagements ont permis à la station d’être prête plus tôt que d’habitude. « Nous avons enfin pu investir dans un nouveau système, explique le directeur général. Nous pouvons désormais nous passer du diésel et utiliser une énergie beaucoup plus verte. C’était très excitant, d’autant plus que notre productivité a été beaucoup plus efficace. »

Le centre de ski alpin n’a pas échappé à la pénurie de personnel qui fait rage au territoire. Selon Sam Oettli, cela a rendu les choses plus difficiles. « Généralement, nous sommes deux fois plus à fabriquer la neige. Il y a eu beaucoup de longues journées pour l’équipe actuelle, mais nous avons trouvé un moyen pour que ça fonctionne. »

Attirer des athlètes internationaux

Pour Sam Oettli, l’événement a permis de mettre la station du mont Sima sur la scène internationale. « C’est une grande opportunité pour la communauté locale de voir certains des meilleurs athlètes concourir sur nos installations. Cela attire plus d’attention sur nos produits de pré-saison ». L’une des forces du centre de ski alpin est en effet d’offrir aux athlètes l’occasion de dévaler les pentes dès début novembre, avant l’ouverture pour le grand public.

Durant ce mois, environ 150 athlètes – majoritairement canadiens et américains – se succèdent sur les pistes Dan et Gold Rush.

La tenue d’une course de la FIS ne remettra cependant pas en cause les événements habituellement organisés par Sima, notamment la compétition de freestyle organisée chaque année depuis 2017, excepté pendant les deux saisons où la pandémie faisait rage.

Du 30 novembre au 4 décembre, la 2022 Toyo Tire Canada Cup accueillera de nombreux skieurs et skieuses. « Nous pensons que cette année verra le plus grand nombre de compétiteurs, ce qui est très excitant », annonce le directeur général du mont Sima.

L’ouverture du centre de ski au grand public est prévue le 3 décembre prochain.