le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 24 novembre 2022 4:59 | mis à jour le 30 novembre 2022 14:32 Éducation et jeunesse

Un congrès, une entente et une expo virtuelle pour le postsecondaire francophone

Stéphanie Bourret participera à PostÉduc Explo, en décembre prochain. « Il s’agira d’un portail virtuel qui présentera les programmes collégiaux et universitaires pour les francophones au Canada. » Ph : Maryne Dumaine
Stéphanie Bourret participera à PostÉduc Explo, en décembre prochain. « Il s’agira d’un portail virtuel qui présentera les programmes collégiaux et universitaires pour les francophones au Canada. » Ph : Maryne Dumaine

Le Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) a tenu son 29e congrès annuel du 8 au 10 novembre derniers. Sous le thème « Unis dans la résilience et le leadership », cet événement a réuni les personnes œuvrant dans le secteur du postsecondaire francophone du Canada.

Stéphanie Bourret participera à PostÉduc Explo, en décembre prochain. « Il s’agira d’un portail virtuel qui présentera les programmes collégiaux et universitaires pour les francophones au Canada. » Photo : Maryne Dumaine.

 

Représenter le Yukon pour les dossiers postsecondaires

Puisqu’il n’existe pas d’établissement postsecondaire francophone au Yukon, c’est Stéphanie Bourret, directrice Formation pour l’Association franco-yukonnaise (AFY), qui s’est rendue à Montréal pour se joindre à l’événement.

« À la suite d’une concertation communautaire, l’AFY a été identifiée comme organisation pour représenter le postsecondaire au territoire au RCCFC et à l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC), depuis plus de dix ans. »

Un des événements marquants du congrès a été la signature d’une entente tripartite entre le RCCFC, la Fédération des conseils scolaires francophones du Canada (FNCSF) et l’ACUFC afin de collaborer à la promotion du postsecondaire en français au Canada francophone.

Cette entente devrait permettre, pour les francophones du Yukon notamment, de découvrir et d’avoir accès à de l’information au sujet des programmes de formation disponibles après le secondaire.

Une entente pour mieux promouvoir les programmes

Mme Bourret souligne le lien entre la signature de cette entente et les états généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire, dont le rapport final a été déposé récemment.

« Ça faisait partie des recommandations qui sont ressorties des états généraux, affirme-t-elle. Souvent, les programmes ne sont pas connus, les gens ne savent pas quelles universités ou quels cégeps vont offrir de la formation en français ou de la formation bilingue. Cette entente permettra aussi de valoriser les études postsecondaires en français ou bilingues. »

« Un des exemples concrets issus de la signature de cette entente, c’est la première édition de l’événement PostÉduc Expo, qui va avoir lieu du 8 au 10 décembre prochains », explique également la directrice.

Un « salon » du postsecondaire prévu pour décembre

PostÉduc Expo devrait permettre aux élèves du secondaire d’en apprendre davantage sur diverses options postsecondaires en français et au sujet d’emplois dans tout le pays grâce à des ateliers leur permettant, par exemple, de rédiger leur curriculum vitae ou de se préparer à une entrevue de sélection. « Ce sera aussi un bel outil pour les conseillers et conseillères en orientation, dans les écoles », explique Mme Bourret.

L’événement se déroulera sur la plateforme Umanize, qui offrira un environnement virtuel interactif et un salon 3D regroupant des universités et collèges francophones ainsi que quelques employeurs. De plus, les élèves feront des parcours recommandés selon le domaine de métier qu’ils aimeraient pratiquer.

L’événement vise à offrir à plus de 15 000 élèves des communautés francophones et acadiennes des renseignements au sujet de leurs options de transition de manière accessible dans toutes les régions du Canada. L’objectif ultime de ce salon virtuel innovant est d’obtenir une augmentation du taux de participation et de transition des études secondaires vers des études postsecondaires en français auprès des élèves.