le Jeudi 2 février 2023
le Jeudi 10 novembre 2022 5:56 | mis à jour le 30 novembre 2022 15:20 Éducation et jeunesse

Un centre francophone à Dawson

Toutes les familles sont les bienvenues pour emprunter gratuitement des ressources en français.  — Photo : CSFY
Toutes les familles sont les bienvenues pour emprunter gratuitement des ressources en français.
Photo : CSFY
Situé au premier étage de l’église St. Mary au 486, rue King, le centre francophone se veut un lieu de rencontres et d’échanges en attendant l’ouverture de la nouvelle école en français. Le centre a officiellement ouvert ses portes le 11 octobre dernier.

« Nous sommes encore à la recherche d’une personne enseignante pour offrir des programmes éducatifs », partage Erika Violette, coordinatrice culturelle et communautaire à Dawson pour la Commission scolaire francophone du Yukon (CSFY).

Sur le long terme, la commission souhaite que « le centre francophone devienne un lieu de rassemblement pour la communauté », ajoute Maud Caron, responsable des communications et des relations communautaires à la CSFY.

Offrir des activités après l’école

Le 31 octobre, Erika Violette – mère de deux enfants et passionnée par la nature, le yoga et le macramé – a commencé à offrir des activités au centre pour les enfants accompagnés de parents.

Originaire du Nouveau-Brunswick, Erika Violette, maman de deux petites filles,
est la nouvelle coordinatrice culturelle et
communautaire de Dawson. Photo : Erika Violette.

Après une journée costumée à l’Halloween, chaque jour de la semaine a été associé à des ateliers thématiques : « lundi cuisine », avec la préparation d’une collation à ramener à la maison; « mardi mouvement », grâce à une séance de yoga ou de danse avec un instructeur sur projecteur; « mercredi arts plastiques », dessin, collage et peinture; « jeudi jeux de société,  pour jouer en équipe; et « vendredi cinéma », avec un film en français sur grand écran.

Le centre francophone de Dawson veut mettre l’accent sur l’amusement et la découverte en français. « La CSFY souhaite offrir un programme parascolaire les jours de semaine, ajoute Maud Caron. Ainsi, les enfants pourraient y aller après l’école pour faire des activités supervisées (sans les parents) en français, de 15 h 30 à 17 h, par exemple. »

La CSFY est toujours à la recherche d’une personne pour animer ce programme : « Nous travaillons avec nos partenaires dans la communauté pour offrir le plus d’activités possible dans notre centre. » Les personnes intéressées peuvent contacter la commission scolaire par courriel, à [email protected]

Bibliothèque, ludothèque et rencontres

Des produits culturels sont disponibles au centre francophone. « Mon rôle principal est en effet d’être une personne sur place pour faciliter les rencontres et l’emprunt des ressources », explique Erika Violette.

« Les familles peuvent emprunter des livres et des jeux en français quand le centre est ouvert, précise Maud Caron. Les familles inscrites à l’École Nomade, l’enseignement à domicile en français langue première de la CSFY, peuvent accéder à un ordinateur et une imprimante au centre. »

Le centre francophone de Dawson offira des activités le 11 et 12 novembre lors de la Semaine de l’immigration francophone, en collaboration avec la CSFY et le Partenariat communauté en santé (PCS) : il y aura entre autres un atelier de cuisine parent-enfant avec la nutritionniste Anna Ly, un repas collectif, un atelier de fabrication de jouets et jeux variés, et une activité de conte. « L’inscription est obligatoire pour ces deux journées », indique Maud Caron.

Le centre francophone est ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 15 h à 16 h 45 et les mercredis de 14 h 30 à 16 h 45. En attendant le recrutement d’un enseignant ou d’une enseignante, les enfants doivent toujours être accompagnés d’un parent.

IJL – Réseau.Presse – l’Aurore boréale