le Lundi 30 janvier 2023
le Jeudi 9 Décembre 2021 5:55 | mis à jour le 28 novembre 2022 14:58 Scène locale

L’incendie de Keno, catalyseur de changement

l’incendie de l’hôtel Keno en décembre 2020 ainsi qu’un autre bâtiment ayant été la proie des flammes dans la même collectivité en février dernier ont été centraux à la réalisation de ce rapport
l’incendie de l’hôtel Keno en décembre 2020 ainsi qu’un autre bâtiment ayant été la proie des flammes dans la même collectivité en février dernier ont été centraux à la réalisation de ce rapport

Un rapport prévoit 104 recommandations pour améliorer les services d’incendie dans les collectivités du territoire.

L’incendie de l’hôtel Keno en décembre 2020 ainsi qu’un autre bâtiment ayant été la proie des flammes dans la même collectivité en février dernier ont été centraux à la réalisation du rapport.

 

L’examen indépendant du Bureau du commissaire aux incendies (BCI) du Yukon a été réalisé par Response Specialities Consulting. Ce rapport final sur la lutte contre les incendies et la distribution des ressources de sauvetage a été déposé le 2 décembre dernier.

L’imposant document de 152 pages (qui n’était pas disponible en français au moment d’écrire ces lignes) propose 104 recommandations afin d’améliorer la réponse aux incendies et l’autonomie des petites collectivités n’étant pas dotées d’un service d’incendie complet.

Le rapport appelle à une révision complète du fonctionnement et de l’organisation du BCI et ne mâche pas ses mots : « Le [BCI] manque à son mandat de mener des enquêtes sur les causes d’incendie. Le [BCI] doit soit lancer ces enquêtes en utilisant ses propres ressources, ou sous-traiter l’enquête », est-il avancé.

Le gouvernement compte analyser les 104 recommandations proposées et tendre la main à ses partenaires pour déterminer les prochaines étapes à prendre. « Il s’agit d’une excellente occasion de façonner l’avenir des services d’incendie, est-il indiqué sur le site Internet du gouvernement territorial. L’examen nous aidera à assurer une prestation durable des services d’incendie dans les collectivités du Yukon. »

Mise en place de boîte à outils

On veut ainsi s’assurer que les petites collectivités éloignées puissent bénéficier d’ « outils à l’interne pour fournir de l’aide de voisin à voisin en cas d’incendie ». Plus encore, on souhaite développer une boîte à outils – payée par le gouvernement du Yukon – qui pourrait être utilisée par chaque communauté en cas d’urgence.

Selon le rapport, le concept est déjà utilisé en Colombie-Britannique et en Alaska. Chacune des boîtes à outils coûterait environ 20 000 $, selon Response Specialities Consulting. Celles-ci seraient d’abord instaurées dans huit communautés, dont Keno, Beaver Creek, Carcross et Old Crow.

« Le rapport offre des solutions novatrices et durables aux défis de protection contre les incendies dans le territoire. Nous remercions Response Specialties Consulting pour le travail rigoureux, ainsi que toutes les personnes qui ont pris le temps de rencontrer l’entrepreneur pour ajouter leur voix au produit final », a indiqué le ministre des Services aux collectivités Richard Mostyn par voie de communiqué.

Keno au cœur du rapport

Response Specialities Consulting ne le cache pas : l’incendie de l’hôtel Keno en décembre 2020 ainsi qu’un autre bâtiment ayant été la proie des flammes dans la même collectivité en février dernier ont été centraux à la réalisation de ce rapport : « [Les résidentes et résidents de Keno] devraient être fiers de savoir qu’ils ont joué un rôle déterminant dans l’élaboration de [la réponse] pour entreprendre cet examen », peut-on lire.

« Les autres collectivités du Yukon bénéficieront directement des actions et des efforts des résidents de Keno si les recommandations contenues dans ce rapport sont mises en œuvre », ajoute Response Specialities Consulting.

IJL – Réseau.Presse
L’Aurore boréale