le Vendredi 24 mars 2023
le Mardi 14 avril 2020 22:34 Divers

Coco était inévitable

Illustration : Florian Boulais
Illustration : Florian Boulais

Florian Boulais (Café Alchemy)

Covid? Inévitable? Il est vrai que je ne savais pas exactement quelle catastrophe allait nous toucher en premier, mais cela fait bon nombre d’années que je médite sur l’inévitabilité d’une catastrophe d’une taille encore jamais vue à ce jour. Bien sûr, je suis triste pour les gens qui souffrent et inquiet pour mes finances. D’un autre côté, je suis vraiment excité par tout ce qui se passe en ce moment. Dans une certaine mesure, je suis époustouflé par le génie du virus dans sa capacité à tout changer en un clin d’œil. Où ai-je donc trouvé l’aplomb d’émettre des pensées aussi vexantes?

Illustration : Florian Boulais

J’ai passé les 30 premières années de ma vie à réparer et étudier des systèmes mécaniques, électroniques, informatiques, optiques et hydrauliques. Mon dernier emploi avant de venir au Yukon était la réparation de moteurs d’avion. Une chose est certaine, l’élocution de pensées, quelle que soit leur profondeur, ne maintient pas un avion en vol. Depuis des décennies, je travaille à la création de systèmes plus résilients. Jean Baudrillard dans son livre Simulacra and Simulation, introduit la notion que notre société a remplacé la réalité profonde et sa signification inhérente par des signes et des symboles. En d’autres termes, c’est la différence entre la vérité inhérente d’un tuyau qui a une fuite et qui a un besoin urgent d’être réparé, et le discours d’un orateur qui essaie de nous vendre des idées. Il pourrait par exemple nous convaincre que le tuyau n’a aucune importance, que peut-être il n’existe que dans notre tête et que nous devons vivre « dans le présent » sans nous inquiéter, ou d’acheter une autre bouteille de son soda magique. La vérité profonde de la réalité a été couverte par un voile d’illusions.

La nature est un système complexe où tout est connecté. Nous avons collectivement créé des systèmes qui ont permis à notre société humaine de se développer. En dépit des progrès stupéfiants que nous avons faits, nous sommes en train de RÉ-apprendre une leçon fondamentale : nos systèmes humains fonctionnent uniquement parce qu’ils sont supportés par des systèmes que notre mère Terre a formés au cours de millions d’années. La culture de nos Premières Nations nous le dit très clairement : chaque action doit être considérée pour ses conséquences dans sept générations. Ce concept ancestral est bel et bien connecté à la réalité profonde.

Notre histoire ressemble un peu trop à celle d’Icare pour ne pas susciter sa mention. Notre homme, tellement fier de sa prouesse, se rapprocha tant du soleil qu’il en oublia que la cire maintenant ses ailes fondrait à cause de la chaleur solaire, le précipitant ainsi vers sa chute et son verdict.

Il est de plus en plus clair qu’il y a au moins dix problèmes fondamentaux et complexes que notre société humaine a créés et qui ont un besoin urgent d’attention, et les réponses à ces problèmes ne sont ni faciles ni intuitives. Par exemple, la possibilité d’une pandémie est un problème qui émerge du manque d’attention donnée aux principes du système que certains appellent Gaia ou la Nature. Les événements du moment et la réaction de différents politiciens et les conséquences de leurs politiques soulignent que le narcissisme et la rhétorique n’ont aucune prise sur les problèmes réels. Les meilleures décisions sont prises lorsque les principes fondamentaux sont compris et considérés. Dans le cas du Coco, c’est la compréhension de ses propriétés et sa propagation exponentielle qui tiennent une des clefs principales de la prise de décisions appropriées.

Il est temps pour notre société humaine de s’arrêter et de réfléchir profondément sur le fait que non seulement, la réalité profonde est un miracle en soi, mais aussi, qu’elle est sans merci et a besoin de toute notre attention et notre respect. Il est temps de réapprendre la plomberie, car le tuyau a une fuite et on va tous finir par se noyer. Il est possible d’éviter l’apocalypse extérieure si nous nous permettons de vivre l’apocalypse dans nos esprits : c’est en réalisant tout ce que nous avons à perdre que nous pouvons trouver l’infinie richesse de ce que nous avons. Coco 19 est notre guide spirituel le plus puissant, car il peut nous permettre de trouver le bonheur infini, et en même temps une motivation implacable de faire les changements dont nous avons un besoin urgent : plus de résilience locale, moins de voyages, plus de communautés, moins de besoins, plus de méditation, moins de travail, plus d’actions, moins de commérages, plus de vérité, moins de bouffe, plus de nourriture saine… en bref, je vais me servir une grosse tranche de Yukon bien de chez nous.