le Dimanche 5 février 2023
le Jeudi 20 février 2020 6:10 Scène locale

Sources thermales de Takhini : un sujet chaud!

Andrew Umbrich dans ses futurs nouveaux locaux.
Photo : Julien Latraverse
Andrew Umbrich dans ses futurs nouveaux locaux. Photo : Julien Latraverse

Plus populaires que jamais, les sources thermales de Takhini deviennent tranquillement le secret le moins bien gardé du Yukon.

Andrew Umbrich dans ses futurs nouveaux locaux.
Photo : Julien Latraverse

L’incontournable site touristique yukonnais connaît une année historique marquée par son concours annuel de cheveux gelés, ses records d’achalandage, mais aussi des travaux d’agrandissement.

Le concours de cheveux gelés

Organisé dans le cadre du Yukon Sourdough Rendezvous, le concours de cheveux gelés est en quelque sorte la genèse de ce succès. Le côté loufoque de l’événement a fait la renommée de l’attraction yukonnaise à travers le monde lorsqu’une photo d’un groupe de participants francophones est devenue virale, en 2014.

Les commanditaires de l’événement sont néanmoins au cœur de cette montée en participation. Leur support permet d’offrir des prix en argent s’élevant à 2 000 $ pour chacune des cinq catégories, et a donc fait exploser le nombre de concurrents et de concurrentes. « On a eu 50 personnes à l’édition de 2019, on est maintenant à 250 pour cette année » témoigne Andrew Umbrich, gérant des sources thermales avec sa femme Lauren O’Coffey.

Il souligne par ailleurs la présence d’un volet caritatif au concours. « Si j’estime bien, on devrait remettre 2 000 paquets de nouilles [à la banque alimentaire de Whitehorse] et 1 500 $ [à la Outreach Van] », affirme fièrement M. Umbrich. En effet, pour chaque participation au concours, les gérants des sources thermales s’engagent à offrir cinq paquets de nouilles instantanées ainsi qu’un don en argent.

Le concours de cheveux gelés se termine le 8 mars prochain. Il est possible de voter pour sa sculpture capillaire préférée sur le site Internet hairfreezingcontest.com

Des travaux d’agrandissement

Il était inévitable pour Andrew Umbrich d’agrandir le site des sources thermales de Takhini. Entre 2014 et 2020, le nombre de visiteurs est passé de 40 000 par année à 63 000. « Ça fait longtemps que nous avons eu l’idée de commencer ce projet », souligne-t-il.

Les travaux d’agrandissement, déjà bien entamés près du bâtiment existant, devraient être terminés vers décembre 2020. Les nouvelles installations remplaceront le plus tôt possible l’ancien établissement construit en 1971. Le francophone estime ce changement nécessaire pour assurer l’avenir de l’établissement. « Soit on agrandissait, soit on détruisait [le bâtiment actuel] », affirme le gérant des lieux depuis 2014.

Le nouveau site possédera entre douze et quinze plans d’eau différents pour satisfaire tous les goûts de la clientèle. « Il y aura même un bain japonais de type Onsen », ajoute M. Umbrich. Sa famille et lui ont visité près de 100 spas, bains nordiques, et sources thermales partout sur le globe pour comprendre et adapter leurs forces et faiblesses à celles de Takhini.

Andrew Umbrich a par ailleurs de la suite dans les idées concernant l’avenir du site. Le gérant prévoit de construire un hôtel, un restaurant et une plage publique « au courant de 2021, 2022 et 2023 ». Ces démarches devraient placer le site touristique comme un incontournable du Yukon afin que les gens viennent visiter le territoire pour ses sources thermales.

L’actuel bâtiment restera en fonction jusqu’à l’ouverture du nouveau site. Andrew Umbrich assure que certaines pièces de ce monument yukonnais seront préservées « pour l’histoire ».