le Samedi 1 avril 2023
le Vendredi 15 septembre 2017 15:50 Scène locale

Spécial Rentrée : L’école Selkirk au rythme de la langue de Molière

Tout le personnel de l’École Selkirk s’implique dans l’enseignement du français. Photo : Marie-Hélène Comeau
Tout le personnel de l’École Selkirk s’implique dans l’enseignement du français. Photo : Marie-Hélène Comeau

Monique Levesque entame sa 31e année d’enseignement avec autant d’enthousiasme qu’au tout premier jour. Elle fait aujourd’hui partie de la jeune équipe d’enseignantes de français immersion de l’École Selkirk située dans le quartier Riverdale de Whitehorse. Le programme mis sur pied l’an dernier prend doucement de l’expansion. Ainsi, l’école compte désormais deux maternelles, une classe de 1re année et une classe partagée de 1re et de 2e années en immersion française.

Tout le personnel de l’École Selkirk s’implique dans l’enseignement du français. Photo : Marie-Hélène Comeau

Tout le personnel de l’École Selkirk s’implique dans l’enseignement du français. Photo : Marie-Hélène Comeau

« Les enseignants du côté anglais sont pas mal incroyables. Plusieurs pratiquent leur français pour s’améliorer et pour mieux s’adresser aux élèves en immersion. Plusieurs suivent ou suivront aussi des cours de français offerts soit par l’Association franco-yukonnaise, soit par d’autres agences afin de pouvoir communiquer plus aisément dans les deux langues », confie Monique Levesque qui enseigne l’une des deux classes de maternelle. En plus de l’immersion française, l’école compte également un programme de français intensif en 5e et 6e années ainsi que l’enseignement du français langue seconde.

Dans le contexte de l’apprentissage du français, des activités dans cette langue se multiplieront tout au long de l’année au grand plaisir de tous.

« L’an dernier, tous les élèves de l’école, et non seulement ceux de l’immersion, ont participé de façon active à plusieurs activités en français », explique Monique Levesque. « Nous avons également le spectacle Chante-la ta chanson qui rassemble toutes les écoles primaires de Whitehorse qui veulent présenter une chanson en français, notre dîner de Noël traditionnel canadien-français ainsi que la cabane à sucre au printemps […]. Tous les élèves de l’école sont impliqués d’une façon ou d’une autre dans l’une ou l’autre des activités en français qui se déroulent tout au long de l’année », ajoute l’enseignante.