le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 11 février 2016 16:25 Sports - Loisirs

Le marathon Yukon Arctic Ultra

Tout sourire, Josianne Gauthier (à g.) et Valérie Bussières (à dr.) s’apprêtent à prendre le départ de la course Yukon Arctic Ultra. Inscrites à l’épreuve du marathon, les deux amies ont bouclé leur 42 km en 5 h 30 min. Ce 4 janvier, les températures étaient douces, le soleil radieux, mais la neige plutôt molle donnait l’impression aux athlètes de courir sur du sable. « Notre but était simplement de participer, de se sentir bien pendant la course, et de finir en beauté! Mission accomplie! », lance Josianne Gauthier. Photo: Sebastien Altenberger
Tout sourire, Josianne Gauthier (à g.) et Valérie Bussières (à dr.) s’apprêtent à prendre le départ de la course Yukon Arctic Ultra. Inscrites à l’épreuve du marathon, les deux amies ont bouclé leur 42 km en 5 h 30 min. Ce 4 janvier, les températures étaient douces, le soleil radieux, mais la neige plutôt molle donnait l’impression aux athlètes de courir sur du sable. « Notre but était simplement de participer, de se sentir bien pendant la course, et de finir en beauté! Mission accomplie! », lance Josianne Gauthier. Photo: Sebastien Altenberger
Tout sourire, Josianne Gauthier (à g.) et Valérie Bussières (à dr.) s’apprêtent à prendre le départ de la course Yukon Arctic Ultra. Inscrites à l’épreuve du marathon, les deux amies ont bouclé leur 42 km en 5 h 30 min. Ce 4 janvier, les températures étaient douces, le soleil radieux, mais la neige plutôt molle donnait l’impression aux athlètes de courir sur du sable. « Notre but était simplement de participer, de se sentir bien pendant la course, et de finir en beauté! Mission accomplie! », lance Josianne Gauthier. Photo: Sebastien Altenberger

Tout sourire, Josianne Gauthier (à g.) et Valérie Bussières (à dr.) s’apprêtent à prendre le départ de la course Yukon Arctic Ultra. Inscrites à l’épreuve du marathon, les deux amies ont bouclé leur 42 km en 5 h 30 min. Ce 4 janvier, les températures étaient douces, le soleil radieux, mais la neige plutôt molle donnait l’impression aux athlètes de courir sur du sable. « Notre but était simplement de participer, de se sentir bien pendant la course, et de finir en beauté! Mission accomplie! », lance Josianne Gauthier. Photo: Sebastien Altenberger