le Lundi 6 février 2023
le Lundi 5 janvier 2015 10:23 Société

Le système Entrée express enfin lancé

Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, accueille de nouveaux Canadiens lors d’une cérémonie spéciale pour la Semaine de la citoyenneté à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Photo : Citoyenneté et Immigration Canada.
Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, accueille de nouveaux Canadiens lors d’une cérémonie spéciale pour la Semaine de la citoyenneté à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Photo : Citoyenneté et Immigration Canada.

Pierre-Luc Lafrance

Le système Entrée express a été lancé le 1er janvier. Selon le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, cela constituera une nouvelle phase du recrutement actif d’immigrants en vue de répondre aux besoins de l’économie et du marché du travail du Canada.

Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, accueille de nouveaux Canadiens lors d’une cérémonie spéciale pour la Semaine de la citoyenneté à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Photo : Citoyenneté et Immigration Canada.

Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, accueille de nouveaux Canadiens lors d’une cérémonie spéciale pour la Semaine de la citoyenneté à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Photo : Citoyenneté et Immigration Canada.

Les candidats potentiels peuvent créer leur profil depuis le 1er janvier 2015, et les premières invitations à présenter une demande seront transmises dans les semaines qui suivront le lancement.

Le système Entrée express gère les demandes présentées dans le cadre de trois programmes d’immigration économique du gouvernement fédéral : le Programme des travailleurs qualifiés (fédéral), le Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) et la catégorie de l’expérience canadienne.

Par contre, à l’heure de mettre sous presse, les mesures concrètes pour favoriser l’immigration francophone ne sont toujours pas connues. Citoyenneté et Immigration Canada travaille en collaboration avec la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada sur ce dossier. Nous avons appris qu’une réunion de travail a eu lieu le 10 décembre avec des représentants de Citoyenneté et Immigration Canada et des intervenants des communautés francophones et acadiennes, mais au moment de mettre sous presse, c’était impossible de savoir si cette rencontre a été fructueuse. Les acteurs du milieu attendent avec impatience les réponses puisqu’il ne reste plus de programme dédié spécifiquement aux francophones depuis l’abolition du programme Avantage significatif francophone le 30 septembre dernier.

Le système Entrée express permet de sélectionner les immigrants qualifiés en fonction de leurs compétences et de leur expérience. Ceux qui auront une offre d’emploi valide ou qui auront été désignés par une province ou un territoire seront les premiers à être sélectionnés. Les candidats seront classés et sélectionnés en fonction de facteurs qui, selon des études, ont une incidence sur la réussite des immigrants dans l’économie canadienne. Ces recherches démontrent qu’en répondant à ces critères, les nouveaux arrivants participeront plus activement à l’économie du Canada et s’intégreront plus rapidement à la société canadienne.

Le ministre Alexander a aussi indiqué que d’autres renseignements sont publiés sur le site Web de Citoyenneté et Immigration Canada pour aider les immigrants et les employeurs éventuels à comprendre le nouveau système, et pour faire valoir que le Canada est une destination de choix pour les immigrants.

Grâce à Entrée express, les demandes seront traitées plus rapidement (on vise une période de six mois et moins) et le gouvernement du Canada aura une plus grande latitude pour mieux répondre aux besoins changeants du marché du travail canadien.