le Lundi 30 janvier 2023
le Mardi 18 novembre 2014 10:32 Sports - Loisirs

Top départ du quatorzième Défi Fulda

Les Autrichiens Sandra Höllnsteiner et Markus Walzel s’encouragent au départ de la première épreuve du défi Fula 2014. Vainqueurs, ils ont été les plus rapides à monter les 4 quatre pneus de leur véhicule de compétition. Photo : Nelly Guidici.
Les Autrichiens Sandra Höllnsteiner et Markus Walzel s’encouragent au départ de la première épreuve du défi Fula 2014. Vainqueurs, ils ont été les plus rapides à monter les 4 quatre pneus de leur véhicule de compétition. Photo : Nelly Guidici.

Nelly Guidici

Le défi Fulda a officiellement débuté le 15 novembre 2014 : c’est un événement sportif combinant performances de conduite et pari sportif. Jusqu’au 21 novembre, cinq équipes mixtes de deux personnes s’affronteront dans des épreuves où rapidité et endurance feront la différence. Quatorzième édition de cette compétition imaginée en Allemagne, les participants originaires d’Allemagne, de Suisse et d’Autriche doivent se mesurer aux températures nordiques : cette année, le parcours les emmènera de Whitehorse à Eagle Plain, en passant par Dawson, Carmacks, Braeburn et Carcross.

Les Autrichiens Sandra Höllnsteiner et Markus Walzel s’encouragent au départ de la première épreuve du défi Fula 2014. Vainqueurs, ils ont été les plus rapides à monter les 4 quatre pneus de leur véhicule de compétition. Photo : Nelly Guidici.

Les Autrichiens Sandra Höllnsteiner et Markus Walzel s’encouragent au départ de la première épreuve du défi Fulda 2014. Vainqueurs, ils ont été les plus rapides à monter les 4 quatre pneus de leur véhicule de compétition. Photo : Nelly Guidici.

Des épreuves sportives comme des courses en raquettes de neige ou du biathlon côtoient des épreuves de rapidité au volant de leurs véhicules Chevrolet Equinox. En effet, chaque équipe s’affronte lors d’épreuves combinant endurance sportive et habileté de conduite sur la glace dans des conditions nordiques canadiennes.

Sports et conduite

Créée en 2000, l’idée du défi Fulda est né du parrainage avec la Yukon Quest entre 1997 et 1999. Fabricant des pneus depuis 1906, l’entreprise allemande Fulda voulait créer un événement qui entraînerait des aventuriers au bout de leurs limites, tout en permettant de tester leurs pneus dans des conditions de conduite extrêmes en combinant épreuves sportives et épreuves de conduite dans le territoire du Yukon.

Partenariat entre le gouvernement du Yukon et l’entreprise Fula

Lors d’une conférence de presse organisée juste avant le départ de la première épreuve, Mike Nixon, ministre du Tourisme et de la Culture a souligné les liens qui unissent le gouvernement du Yukon aux équipes organisatrices du défi Fulda. Il a également encouragé les équipes participantes. « Prenez tout ce que le Yukon a à offrir et relevez le défi. » Un rappel des règles ainsi que des recommandations liées à la sécurité des participants a été fait, l’accent a particulièrement été mis sur les engelures et leurs conséquences, photos d’illustrations à l’appui.

Première épreuve de rapidité : monter les quatre roues du véhicule

À 10 h, les cinq véhicules des équipes étaient prêts à partir, ou enfin presque, puisque les vingt pneus étaient alignés sur le trottoir. Le premier défi étant de monter le plus rapidement possibles les quatre pneus sur le véhicule. C’est l’équipe autrichienne qui s’est démarquée en ce début de compétition. Sandra Höllnsteiner, 28 ans, a exprimé sa joie à l’issue de cette première épreuve. « Commencer le défi ainsi me procure un très bon sentiment et je pense que je vais m’amuser tout au long de la compétition malgré la fatigue. » Son coéquipier, Markus Walzel, 36 ans, a quant à lui assuré qu’il reviendrait dans le territoire du Yukon. « Oui, c’est la première fois que je viens au Yukon, mais ça n’est certainement pas la dernière fois. »

Suivi des épreuves sur les réseaux sociaux

L’équipe technique qui compte une trentaine de personnes regroupe du personnel médical ainsi que des photographes et vidéastes. Vous pouvez suivre au jour le jour les épreuves et leur parcours sur le site Internet en allemand www.fulda-challenge.com. En revanche, si vous ne parlez pas la langue de Goethe, vous pouvez toujours vous connecter sur le site Twitter en tapant les mots clés #fuldachallenge et #exploreyukon.