le Lundi 6 février 2023
le Mardi 4 novembre 2014 10:51 Sports - Loisirs

Le vélo d’hiver: pneu clouté ou fat bike?

Il n’y a rien de mieux que le pneu clouté pour rouler sur de la glace. Crédit photo: Nelly Guidici.
Il n’y a rien de mieux que le pneu clouté pour rouler sur de la glace. Crédit photo: Nelly Guidici.

Nelly Guidici

La saison de vélo à Whitehorse est permanente et ce, malgré l’arrivée de la neige. Nombreux sont les cyclistes qui, malgré le froid et le gel, continuent de pédaler dans les rues de la ville. Que ce soit pour se rendre sur son lieu de travail ou pour profiter d’une balade sur deux roues, le vélo est très populaire. Fabien Florentin, gérant du magasin I-Cycles à Whitehorse rappelle que cette démocratisation du vélo est assez récente: « Le vélo est très populaire à Whitehorse et ça l’est de plus en plus chaque année. »

Il n’y a rien de mieux que le pneu clouté pour rouler sur de la glace. Crédit photo: Nelly Guidici.

Il n’y a rien de mieux que le pneu clouté pour rouler sur de la glace. Crédit photo: Nelly Guidici.

Les avantages du pneu clouté

Si vous souhaitez faire du vélo en hiver, tout en conservant votre monture, vous pouvez installer des pneus cloutés afin d’augmenter l’adhérence et la stabilité surtout sur la glace. « Sur des conditions de glace il n’y a rien de mieux que des pneus cloutés, ça reste l’idéal » explique Mr Florentin. Idéale si vous vous rendez tous les jours en vélo à votre travail, cette solution reste la plus économique. Cependant vous serez limités dans le choix des chemins que vous désirez emprunter, en effet, il est difficile de s’aventurer en dehors des routes de la ville avec ce type de pneus.

Les « fat bike »: vélo tout terrain

Si vous préférez utiliser le même vélo lors de vos trajets entre votre domicile et votre lieux de travail ainsi que pour des balades sur les sentiers en dehors de la ville, alors le fat bike peut se révéler comme la meilleure option. Entré sur le marché il y moins de 10 ans, le tout premier vélo d’hiver a été acheté à Whitehorse à l’hiver 2005. Cependant, ce type de vélo n’est devenu populaire que très récemment: « Il y a une explosion de la demande du public depuis les 2 dernières années, c’est donc relativement neuf. » rappelle Mr Florentin. Dans le passé ce type de vélo présentait l’inconvénient d’être très cher. Il fallait débourser entre 2000$ et 2500$ pour s’équiper. Heureusement aujourd’hui il est possible de se procurer un vélo d’hiver à moindre coût (le premier prix s’élève à 1000$ environ). Il est également possible de réutiliser son matériel de ski pour des sorties en vélo comme le casque ou les gants. « Il y a beaucoup de choses qui peuvent être utilisées d’un sport à l’autre. Ça rend l’accessibilité au vélo d’hiver plus grande et plus facile » conclue Mr Florentin.

Le vélo d’hiver se démocratise donc et semble de plus en plus populaire parmi la population de Whitehorse qu’elle soit masculine ou féminine, jeune ou moins jeune.

Un groupe de cycliste amateurs du vélo tout terrain

« C.M.B.C. » est un groupe de cyclistes Yukonnais passionnés qui partagent le désir de promouvoir le vélo sur les sentiers hors de la ville de Whitehorse. « Contagious Mountain Bike Club » qui signifie littéralement «le club de vélo de montagne contagieux» s’appuie sur le fait que cette passion du vélo peut être transmise de personne à personne. Depuis le mois de février 2014, le groupe a obtenu, du conseil de la ville de Whitehorse, le droit d’utiliser et de maintenir le sentier Magnusson sur la montagne Grey. Un groupe de bénévoles s’occupe de tasser la neige de ce sentier en raquette afin d’offrir le meilleure confort possible aux cyclistes.

Cependant des discussions sont toujours en cours avec le club de ski de fond de Whitehorse en ce qui concerne l’utilisation de sentiers sur le mont McIntyre. Sierra Van Der Meer, présidente de C.M.B.C. rappelle lors d’un entretien téléphonique: « Nous n’avons pas encore d’accord avec le club du Mont McIntyre. Nous leur avons soumis une proposition et nous devons nous rencontrer dans le courant du mois de Novembre à ce sujet. » Rappelant qu’il est important de travailler avec eux, Mme Van Der Meer précise que l’année dernière une solution satisfaisant les deux groupes avait été trouvée. En attendant le résultat de ces discussions, vous pouvez vous rendre mercredi 5 novembre à 19 heures à Baked Coffee pour une soirée d’échange, de présentation de matériel et de vêtements. Le film « Share the road » (Partager la route) sera également projeté lors de cet évènement où amoureux du vélo et simples curieux pourront se retrouver autour de la « Petite Reine ».