le Mardi 7 février 2023
le Mardi 21 octobre 2014 9:10 Art et culture

Échange culturel entre le Yukon et la Colombie

Le groupe de musique andine Putumayo, originaire de Colombie, sera présent au Yukon du 3 au 23 novembre 2014 dans le cadre d’un projet d’échange culturel entre les communautés autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud. Photo : fournie.
Le groupe de musique andine Putumayo, originaire de Colombie, sera présent au Yukon du 3 au 23 novembre 2014 dans le cadre d’un projet d’échange culturel entre les communautés autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud. Photo : fournie.

Nelly Guidici

Lors d’un voyage en Colombie au mois de mars 2014, Naomi Crey, coordonnatrice des ateliers pour le programme de résilience culturelle au sein de l’organisme Northern Cultural Expression Society, a fait la connaissance, par hasard, des membres du groupe de musique latino-américaine Putumayo. Créé en 1985, le groupe a pour vocation de recréer les mélodies de la forêt, de l’air et de la musique andine colombienne à travers les sons produits par les instruments traditionnels comme le charango ou la flûte. Également fabricants de tambours, ils sont détenteurs du savoir traditionnel à travers la narration d’histoires. Après avoir discuté avec Mme Crey, les membres du groupe ont émis le souhait de se rendre au Canada et ainsi participer à un vaste projet d’échange culturel entre le Nord et le Sud de l’Amérique.

Le groupe de musique andine Putumayo, originaire de Colombie, sera présent au Yukon du 3 au 23 novembre 2014 dans le cadre d’un projet d’échange culturel entre les communautés autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud. Photo : fournie.

Le groupe de musique andine Putumayo, originaire de Colombie, sera présent au Yukon du 3 au 23 novembre 2014 dans le cadre d’un projet d’échange culturel entre les communautés autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud. Photo : fournie.

La prophétie originaire de lAmazonie : « Aigles et condors »

Basé sur la prophétie « Aigles et condors » qui veut que ces deux oiseaux à forte connotation spirituelle se réunissent afin de créer un nouveau niveau de conscience de la condition humaine, le projet d’échange culturel vise l’union de l’Amérique du Nord et du Sud à travers un effort de collaboration culturel.

Ainsi est née l’idée d’accueillir quatre membres du groupe accompagnés par deux personnes aînées. Ils seront donc au Yukon du 3 au 23 novembre 2014. En partenariat avec l’association de jeunes « B.Y.T.E.S. », le Centre culturel Kwanlin Dün, l’Association de la communauté latino du Yukon, mais également le groupe de tambours de Ross River « Kaska Dena Drummers » et le groupe de danse composé des élèves de l’École Elijah-Smith « Daghàalhaan K’e Dance Group », le groupe Putumayo pourra partager son savoir avec différentes communautés du Yukon à travers des ateliers destinés aux jeunes ou des séances de partage du savoir avec les aînés. Selon Krista Reid, coordonnatrice des programmes culturels au Centre culturel Kwanlin Dün, le projet est une façon d’établir une passerelle entre les communautés autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud. « Nos valeurs et pratiques spirituelles sont similaires, quel que soit l’environnement ou la langue de la communauté, ce projet est une façon de rapprocher nos façons de faire. »

Une tournée au Yukon

À l’extérieur de Whitehorse, l’échange culturel se fera avec les communautés de Ross River et de Teslin (du 5 au 14 novembre) où les membres de ces deux communautés ainsi que le conseil Dene de Ross River et le conseil Tlingit de Teslin se sont révélés très enthousiastes à l’idée d’accueillir le groupe. Des ateliers de fabrication de tambour et de flûte, animés par les membres du groupe colombien, seront également proposés aux membres de la communauté de Ross River et aux élèves de l’école de Teslin.

Implication de la communauté latine de Whitehorse

À Whitehorse, plusieurs activités d’échange culturel sont prévues du 20 au 22 novembre. Une séance de partage du savoir traditionnel cérémonial et des méthodes de guérison et de bien-être avec les aînés du Yukon est en prévision. Le samedi 22 novembre, une grande fête aura lieu au Centre culturel Kwanlin Dün où le public yukonnais pourra découvrir, lors d’un concert qui réunira tous les participants du projet, la musique traditionnelle andine, mais également le son des tambours de Ross River ou les danses du groupe d’élèves de l’École Elijah-Smith. Une fête au son de la musique salsa organisée par l’Association de la communauté latino du Yukon clôturera en beauté cet échange culturel. Rubisel Garcia, membre de cette association, ne cache pas sa joie de participer à un tel événement. « C’est un beau projet de pouvoir rencontrer des gens originaires d’un pays de l’Amérique latine parce que notre culture latine nous manque beaucoup et la musique est très importante pour nous. Pouvoir écouter de la musique traditionnelle de n’importe quel pays de l’Amérique latine au Yukon est super. Je pense que tout le monde ici va apprécier leur musique. »

Bénévoles et hôtes

Le Centre culturel Kwanlin Dün est actuellement à la recherche de bénévoles pour la soirée de concert prévue 22 novembre. Le prix d’entrée de cette soirée sera de 10 $ et les billets seront en vente au début du mois de novembre. Avec l’aide de l’Association de la communauté latino du Yukon, Mme Crey est toujours à la recherche de personnes hispanophones qui seraient susceptibles de pouvoir héberger les membres du groupe. M. Garcia précise d’ailleurs à ce sujet : « Nous allons essayer de les aider autant que possible en devenant traducteurs et en leur faisant découvrir la communauté latino du Yukon. »