le Mardi 7 février 2023
le Vendredi 10 octobre 2014 9:00 Scène locale

Fin du libre-service chez Raven Recycling

Raven Recycling n’offrira plus son service de dépôt 24 heures à partir du 15 octobre. Photo : Pierre-Luc Lafrance.
Raven Recycling n’offrira plus son service de dépôt 24 heures à partir du 15 octobre. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Pierre-Luc Lafrance

Le 29 septembre, Raven Recycling a convié les médias à une conférence de presse pour annoncer des changements importants. Dès le 15 octobre, l’entreprise ne pourra plus offrir le service de dépôt 24 heures gratuit aux citoyens de Whitehorse. Par contre, il sera toujours possible d’aller porter les articles consignés après cette date.

Raven Recycling n’offrira plus son service de dépôt 24 heures à partir du 15 octobre. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Raven Recycling n’offrira plus son service de dépôt 24 heures à partir du 15 octobre. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

La présidente du conseil de direction de Raven Recycling, Jacqueline Bedard, déplore la situation. « Nous sommes tristes de faire cette annonce aujourd’hui et nous nous excusons à tous nos clients qui nous font confiance en amenant leur recyclage ici. Malheureusement, on ne peut pas attendre plus longtemps que le gouvernement mette en place un cadre de financement solide pour aider le recyclage des articles non consignés. »

Les articles non consignés comprennent les boîtes de carton, le papier, le plastique, le polystyrène, les cartons de lait et les conserves. Pour le moment, le financement provenant de la Ville de Whitehorse et du gouvernement du Yukon représente moins de la moitié des coûts pour le processus de recyclage. Pour le moment, les articles consignés représentent environ 10 % du volume total des matériaux que traite Raven Recycling.

Pour le directeur général de l’entreprise, c’est une décision difficile, mais c’est la chose à faire. « Nous avons fourni des rapports, organisé des rencontres, répondu à des enquêtes et fait du lobbying auprès du gouvernement depuis 2008 lorsque le marché des matières premières s’est effondré. On ne peut pas garder notre dépôt ouvert plus longtemps sans obtenir une source de financement stable qui couvre les frais de traitement et de transport. » Il a aussi réagi à l’annonce du gouvernement qui souhaite changer sa politique concernant le recyclage. « Malheureusement pour Raven, c’est trop peu, trop tard. Les changements ne seront pas implantés avant au moins 12 mois et on ne peut attendre aussi longtemps. »