le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 24 septembre 2014 10:21 Scène locale

Un événement contre la fracturation hydraulique

En 2013, plus de 150 personnes avaient participé à l’événement Global Frackdown. Photo : A.B.
En 2013, plus de 150 personnes avaient participé à l’événement Global Frackdown. Photo : A.B.

Pierre-Luc Lafrance

L’événement Global Frackdown 2014 aura lieu le vendredi 26 septembre au Centre culturel Kwanlin Dün. Dès 19 h, les avocats Mari Margil et Thomas Linzey du Community Legal Defense Fund (CELDF) offriront une conférence en anglais sur la démocratie et l’utilité des chartes de droits sur le plan communautaire pour faire cesser ou éviter la fracturation hydraulique et tout autre projet corporatiste néfaste. Le tout sera suivi par une période de questions.

En 2013, plus de 150 personnes avaient participé à l’événement Global Frackdown. Photo : A.B.

En 2013, plus de 150 personnes avaient participé à l’événement Global Frackdown. Photo : A.B.

Il y a des événements Global Frackdown un peu partout dans le monde depuis 2012. Selon les régions, cela peut prendre différentes formes : protestations devant les bureaux d’élus, théâtre de rue devant le siège de compagnies pétrolières ou gazières, projection de films, recueil de pétitions, travaux collectifs pour générer des appels téléphoniques envers des décideurs clés, activités de visibilité à des endroits clés, assemblées informelles sur la fracturation hydraulique avec la population locale, etc. Cette année, la plupart des événements auront lieu le 11 octobre. Pourquoi choisir une autre date pour le Yukon? « Il n’y avait pas d’organisation prévue pour le 11 octobre, alors on a décidé d’attacher notre événement au Global Frackdown », soutient Jacqueline Vigneux de l’organisme Frackfree Yukon Alliance qui organise cette conférence. Pour Peter Becker, cela avait un certain sens puisque la conférence met de l’avant les droits de la communauté. « Devant ce problème particulier (NDLR la fracturation hydraulique), il faut se donner plus de pouvoir pour se défendre et cela peut passer par l’avenue légale. » D’ailleurs, la veille de la conférence, il y aura une école démocratique sur invitation. Les maires et les conseillers seront invités à explorer des façons d’utiliser les lois actuelles ou encore de mettre en place de nouvelles lois pour protéger la terre.

En 2013, plus de 150 personnes ont participé à l’événement Global Frackdown contre la fracturation hydraulique à Whitehorse, l’une des 250 villes du monde enregistrées à cette manifestation. Les gens s’étaient réunis devant l’édifice Elijah Smith sur la rue Main pour écouter quelques paroles de gens impliqués avant de se rendre au Centre Kwanlin Dün pour une présentation.

Freckfree Yukon Alliance

Freackfree Yukon Alliance est un tout nouvel organisme qui vient complémenter le travail de Yukoners Concerned About Oil and Gaz. « La mission de Yukoners Concerned est surtout du côté de l’engagement public, ils répandent l’information alors que nous travaillons plutôt du côté de la démocratie afin de voir les avenues légales », explique Mme Vigneux.

Cette société a pour but de soutenir la communauté et de défendre l’environnement et la démocratie. Frackfree Yukon Alliance est en phase de recrutement. On peut devenir membre en écrivant à [email protected] L’organisme est aussi en campagne de financement. On peut faire des dons par PayPal à [email protected] ou en appelant Jacqueline Vigneux au 335-0678.