le Dimanche 5 février 2023
le Lundi 22 septembre 2014 10:31 Scène locale

Une année satisfaisante pour le marché communautaire Fireweed

Cette année, le marché communautaire Fireweed a proposé une version réduite le samedi matin. L’ambiance y étant plus décontractée, les touristes ont préféré fréquenter cette version de fin de semaine plutôt que celle du jeudi après-midi. Photo : Nelly Guidici.
Cette année, le marché communautaire Fireweed a proposé une version réduite le samedi matin. L’ambiance y étant plus décontractée, les touristes ont préféré fréquenter cette version de fin de semaine plutôt que celle du jeudi après-midi. Photo : Nelly Guidici.

Nelly Guidici

Cette année, le marché communautaire Fireweed a pris possession du parc Shipyard pour la 9e année consécutive. La saison a commencé le 15 mai pour se terminer le 11 septembre, du moins pour la version du jeudi après-midi. En effet, pour la première fois, un marché le samedi matin de 10 h à 14 h a pris place chaque semaine. Cette version de fin de semaine a été lancée le 27 juin pour tirer sa révérence le 27 septembre prochain. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’y faire un tour, vous avez encore une chance de découvrir l’ambiance décontractée de cette mini version du marché.

Cette année, le marché communautaire Fireweed a proposé une version réduite le samedi matin. L’ambiance y étant plus décontractée, les touristes ont préféré fréquenter cette version de fin de semaine plutôt que celle du jeudi après-midi. Photo : Nelly Guidici.

Cette année, le marché communautaire Fireweed a proposé une version réduite le samedi matin. L’ambiance y étant plus décontractée, les touristes ont préféré fréquenter cette version de fin de semaine plutôt que celle du jeudi après-midi. Photo : Nelly Guidici.

Les prémices du marché

L’idée de se regrouper en marché est venue d’un groupe d’amis, producteurs de produits fermiers sur la route de Takhini. En effet, à cette époque, on pouvait se procurer le samedi matin des produits frais du Yukon dans le coin de la station d’essence qui se trouve au croisement de l’autoroute Klondike et de la route Takhini. Plusieurs autres personnes propriétaires de fermes ont joint l’aventure en 2003 comme la Grizzli Valley Farm qui vendait ses surplus de production. Puis, le désir de vendre des produits frais au centre-ville s’est imposé naturellement. La première édition du marché communautaire Fireweed s’est donc tenue sur le stationnement actuel du parc Shipyard un jeudi après-midi du mois de mai 2005. La Ville de Whitehorse a d’ailleurs encouragé cette initiative. En effet, aucune demande de paiement de taxe n’a été faite aux producteurs pendant les deux premières années. Dès le début, la communauté de Whitehorse s’est montrée enthousiaste et a apporté son soutien aux producteurs. Les citadins de Whitehorse qui ne pouvaient pas se déplacer jusqu’à la route Takhini pouvaient enfin avoir accès à des produits frais et locaux.

Tranquillité et nouveautés

S’il fallait résumer en deux mots l’ambiance du marché le samedi, ces mots seraient tranquillité et nouveauté. Tout le monde, marchands et clients confondus, semble s’accorder sur le fait que le samedi matin les gens sont plus détendus. Colin Alexander, artiste-peintre résidant à Whitehorse, expose ses œuvres le samedi et explique que la tranquillité ambiante favorise les échanges avec les gens. « Personnellement, je préfère le marché du samedi matin parce qu’il me permet de parler aux gens et d’avoir des retours de leur part sur mon travail ». Joan Norberg, propriétaire avec son époux Alan de la Grizzli Valley Farm avoue beaucoup aimer le samedi matin. « Je vois des visages différents et beaucoup de touristes viennent nous rendre visite, davantage que le jeudi après-midi. Ça ne peut être que bénéfique pour nous ». La présence du marché le samedi matin est un projet pilote dont les résultats se sont révélés plutôt positifs, l’expérience sera donc reconduite l’année prochaine.

Festival culinaire

Du 31 juillet au 3 août, le marché a été l’hôte de démonstrations culinaires dans le cadre du Festival culinaire du Yukon. Ce festival qui est une célébration de la nourriture locale et de produits jardiniers a permis à différentes communautés du Yukon de découvrir les techniques et secrets de cuisine du chef Christian Pritchard ou encore de déguster du saumon cuit au barbecue et de façon traditionnelle dans la communauté de Carcross.