le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 10 septembre 2014 12:00 Sports - Loisirs

Courir sous la pluie

Le Klondike Road Relay avait lieu les 5 et 6 septembre. Les coureurs ont fait leur arrivée au parc Rotary sous les applaudissements de la foule. Plus de 1 600 coureurs ont participé à l’événement. Photo : Pierre-Luc Lafrance.
Le Klondike Road Relay avait lieu les 5 et 6 septembre. Les coureurs ont fait leur arrivée au parc Rotary sous les applaudissements de la foule. Plus de 1 600 coureurs ont participé à l’événement. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Pierre-Luc Lafrance

Du 5 au 6 septembre, 178 équipes ont participé à la 32e édition du Klondike Road Relay, une course sur route de 175 km entre Skagway et Whitehorse. C’est un des grands rendez-vous de l’année pour les athlètes du Yukon et de l’Alaska (et ils sont nombreux). Il s’agit d’une course d’endurance très exigeante avec des dénivellations importantes (on part du niveau de la mer pour s’élever à 1 000 pieds d’altitude) et de nombreux défis. Malgré tout, pas moins de 1 661 coureurs (622 femmes pour 1 039 hommes) ont participé à l’événement.

Le Klondike Road Relay avait lieu les 5 et 6 septembre. Les coureurs ont fait leur arrivée au parc Rotary sous les applaudissements de la foule. Plus de 1 600 coureurs ont participé à l’événement. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Le Klondike Road Relay avait lieu les 5 et 6 septembre. Les coureurs ont fait leur arrivée au parc Rotary sous les applaudissements de la foule. Plus de 1 600 coureurs ont participé à l’événement. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Le départ a eu lieu de Skagway le vendredi soir. Malgré un léger crachin, la température était plutôt chaude (autour de 16 degrés), alors les premiers coureurs n’ont pas trop souffert du froid. Par contre, les coureurs suivants ont eu droit à une épreuve supplémentaire puisque pendant la nuit, et même le lendemain, la température a chuté un peu en bas des 10 degrés et la pluie s’est intensifiée, ce qui a rendu l’épreuve encore plus « sportive ».

Malgré la difficulté de certains passages escarpés, ce que l’on retient surtout de cette course, c’est son esprit de camaraderie. D’ailleurs, à l’arrivée au parc Rotary, les coureurs des différentes équipes accueillaient les nouveaux arrivants sous les acclamations. Certains étaient même déguisés – on a même vu des coureurs masculins en jupes roses. Et la journée s’est terminée par une grande fête à laquelle tous les athlètes étaient conviés, une façon de célébrer en communauté la réussite de cet exploit sportif.

Deux ultra-marathoniens ont couru l’épreuve au complet. Il s’agit de Klas Stolpe et de Houston Laws. Ils ont franchi le fil d’arrivée au même moment après 23 h 34 min de course. La plupart des autres équipes étaient composées de dix coureurs qui se partageaient des segments allant de 8 à 25 km dans cette course qui commémore les pionniers de la Ruée vers l’or qui ont traversé le col de la White Pass en 1898.

Les résultats

Dans la catégorie Open, l’équipe gagnante a complété le parcours en 11 h 4 min et 51 sec. Il s’agit de l’équipe Team Raven : Tale No Prisoners d’Anchorage. Les formations Scarecrow de Whitehorse et Los(t) Lobos de Juneau ont suivi. Chez les femmes, c’est encore une équipe d’Anchorage qui s’est démarquée : Team Raven Sistas qui a complété l’épreuve en 13 h 8 min et 22 s. Dans la catégorie mixte, Team 8 de Juneau a terminé l’épreuve en 12 h 12 min et 49 s.

Chez les maîtres (40 ans et plus), ce sont des équipes de Whitehorse qui ont volé la vedette. Cabriolet Xcelerators a terminé l’épreuve en 13 h 9 min 3 s dans la catégorie Open. La dernière coureuse de l’équipe Charlie’s Angels a traversé la ligne d’arrivée après 16 h, 45 min et 13 s chez les femmes. Et les membres de Whitehorse Renegades ont bouclé l’épreuve en 14 h 26 s 30 s dans la catégorie mixte.

C’est l’équipe d’Horny Goats de Vancouver qui a enlevé les honneurs dans la catégorie entreprises avec un temps de 15 h 39 min et 6 s. Dans cette catégorie, la moitié de l’équipe devait être composée de gens travaillant pour la même entreprise.

Chez les jeunes (moins de 18 ans), l’épreuve partait de Carcross jusqu’au Mont Sima pour une distance de 69 km. Chaque équipe était composée de huit coureurs. C’est la formation Kluane Drilling Road Runners de Whitehorse qui a pris la tête avec un temps de 5 h 53 min 35 s. Sur la même distance, il y avait une catégorie marcheurs et c’est le Club 5:01 de Skagway qui a pris la tête avec un temps de 10 h 7 min 23 s. Il s’agissait d’une nouvelle catégorie.

Enfin, c’est l’équipe du Chocolate Claim qui a terminé en tête dans la catégorie des marcheurs (cette fois en équipe de quatre) entre Carcross et le Parc Rotary avec un temps de 8 h 37 min et 29 s.