le Jeudi 2 février 2023
le Jeudi 14 août 2014 8:39 Scène locale

Lueur d’espoir pour l’amélioration du service d’urgence

Bien qu’il soit considéré comme un service vital par le chef de l’Association des pompiers du Yukon, le service d’urgence 911 reste pour l’instant principalement disponible dans la périphérie de Whitehorse. La récente demande du gouvernement du Yukon déposée auprès du CRTC pourrait élargir le service à tout le territoire d’ici deux ans. Photo : Sophie Blackburn.
Bien qu’il soit considéré comme un service vital par le chef de l’Association des pompiers du Yukon, le service d’urgence 911 reste pour l’instant principalement disponible dans la périphérie de Whitehorse. La récente demande du gouvernement du Yukon déposée auprès du CRTC pourrait élargir le service à tout le territoire d’ici deux ans. Photo : Sophie Blackburn.

Sophie Blackburn

Bien qu’il soit considéré comme un service d’urgence de base dont la majorité des Canadiens dispose, le 911 présente encore, en 2014, de nombreuses lacunes sur le territoire Yukonnais. Ayant récemment soumis une demande officielle auprès du Conseil de radiodiffusion et des télécommunications du Canada (CRTC), le gouvernement du Yukon espère contrer plusieurs de ces lacunes d’ici deux ans.

Bien qu’il soit considéré comme un service vital par le chef de l’Association des pompiers du Yukon, le service d’urgence 911 reste pour l’instant principalement disponible dans la périphérie de Whitehorse. La récente demande du gouvernement du Yukon déposée auprès du CRTC pourrait élargir le service à tout le territoire d’ici deux ans. Photo : Sophie Blackburn.

Bien qu’il soit considéré comme un service vital par le chef de l’Association des pompiers du Yukon, le service d’urgence 911 reste pour l’instant principalement disponible dans la périphérie de Whitehorse. La récente demande du gouvernement du Yukon déposée auprès du CRTC pourrait élargir le service à tout le territoire d’ici deux ans. Photo : Sophie Blackburn.

En mai dernier, un incendie ravageait une résidence de Dawson tenant prisonnier des flammes un jeune homme de 19 ans. Les voisins, affolés, auraient vainement tenté de contacter le 911, sans savoir que ce service n’est malheureusement pas disponible dans cette municipalité. Nouvellement arrivés, ces derniers ignoraient le numéro pour joindre les services d’incendie locaux. S’il n’avait pas été d’un bon samaritain qui a porté secours au jeune homme, les conséquences de cet incident auraient pu être tragiques.

Une nouvelle étape franchie

Depuis de nombreuses années, Jim Regimbal, chef de l’Association des chefs de pompiers du Yukon (AYFC), milite pour l’implantation d’un service d’urgence 911 sur tout le territoire Yukonnais. Lorsque le gouvernement du Yukon a annoncé le 28 juillet dernier qu’il avait soumis une demande officielle au CRTC pour donner accès à ce service sur l’ensemble du territoire d’ici deux ans, Regimbal s’est dit très heureux d’entendre la nouvelle. « Il est convenu que des mesures provisoires sont en cours de discussion et nous soutenons cette initiative ponctuelle. La AYFC est prête à déployer les efforts nécessaires pour que ce service vital soit implanté le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

Dans son communiqué de presse paru le 28 juillet dernier, le gouvernement du Yukon réaffirme sa volonté de donner accès au service d’urgence 911 à l’ensemble du territoire, à la suite du dépôt de cette demande officielle auprès du CRTC.

Proposant une solution alternative dont la mise en place devrait se faire d’ici deux ans, le gouvernement privilégie un système à options permettant de joindre, à partir d’une ligne résidentielle ou d’un téléphone cellulaire, un agent de police en appuyant sur le « 1 », le service ambulancier en faisant le « 2 » et le service d’incendie en pressant le « 3 ».

« Nous espérons que cette demande sera approuvée et nous nous réjouissons de travailler en collaboration avec nos partenaires, dont les municipalités, l’Association des chefs de pompiers du Yukon, la GRC et Northwestel, et de déterminer ensemble les prochaines mesures à prendre pour élargir le service 911 à toutes les collectivités du Yukon », a déclaré le ministre des Services aux collectivités, Brad Cathers.

Afin de mettre en place et gérer ce service, l’entreprise de télécommunications Northwestel fera également sous peu une demande auprès du CRTC. « Northwestel est très heureuse à l’idée de jouer un rôle dans l’élargissement du service 911 à la grandeur du territoire », a annoncé le président-directeur général de Northwestel, Paul Flaherty. Il est à noter que l’implantation de ce service nécessitera d’abord une modernisation du système de télécommunication actuel.

En ce qui a trait à la couverture actuelle du service, Ben Wu Schott qui travaille aux Services aux collectivités affirme que le service 911 est actuellement disponible uniquement à Whitehorse et sa périphérie par téléphonie résidentielle et cellulaire, lorsque le réseau est accessible (couverture de 80 km à partir du centre de Whitehorse). C’est la Gendarmerie royale du Canada de Whitehorse qui est pour le moment responsable de répartir les appels d’urgence aux départements concernés. Ce service est d’abord offert en anglais, mais Wu Schott affirme qu’en cas de besoin, des ressources bilingues sont normalement disponibles.