le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 25 juin 2014 10:32 Art et culture

La Journée nationale des Autochtones à Whitehorse

Photo : Nelly Guidici.
Photo : Nelly Guidici.

Nelly Guidici

Le 21 juin, les festivités de la Journée nationale des Autochtones ont pris place d’un océan à l’autre. En effet, cette journée est destinée à célébrer le patrimoine unique, la diversité culturelle et les contributions remarquables des Premières nations, des Inuit et des Métis du Canada.

Mark Rutledge lors e la cérémonie de l'eau à l'ouverture des festivités de la Journée nationale des Autochtones à Whitehorse. Photo : Nelly Guidici.

Mark Rutledge lors e la cérémonie de l’eau à l’ouverture des festivités de la Journée nationale des Autochtones à Whitehorse. Photo : Nelly Guidici.

Pour la première fois cette année, la société culturelle Kwanlin Dün (qui gère également le Centre culturel Kwanlin Dün) s’est occupée de l’organisation des festivités à Whitehorse.

Plusieurs membres, dont la coordonnatrice Sharon Shorty, ont entrepris le travail au mois de mars afin de définir une ligne directrice. L’Association du tourisme et de la culture des Premières nations du Yukon, précédents organisateurs de la journée, ont prodigué des conseils ainsi que la liste des artistes ayant participé aux éditions passées.

Mme Shorty qui est aussi artiste et conteuse a insisté sur le fait que les Métis et Inuit du Yukon devaient également être représentés lors des festivités. « Il est important de partager nos cultures et de nous comprendre mutuellement », précise-t-elle lors d’une entrevue téléphonique.

Partager la culture passée et présente

Une aînée de la Première nation Tlingit de Teslin accompagnée de Sharon Shorty a dirigé la cérémonie de l’eau à l’ouverture de la journée. Des chants et des danses traditionnels ont donc été présentés sur la scène principale. Des groupes plus contemporains ont également pris place sur scène comme le groupe de hip hop Vision Quest (gagnant du concours Battle of the Bands en février 2013) et le chanteur de blues (également vidéaste) originaire d’Inuvik, Dennis Allen.

La nation Métis fut également à l’honneur puisque qu’à la surprise générale, le maire de la ville, Dan Curtis, a révélé faire partie de la nation Métis. Lors de son discours très applaudi, il a également souligné l’incroyable vitalité et l’engagement des femmes autochtones du Yukon comme Judy Gingell (conseillère des Aînés auprès de la Première nation de Kwanlin Dün) ou Ruth Massie (grande chef du Conseil des Premières nations du Yukon).

Cette journée fut l’occasion de découvrir, partager mais aussi de s’amuser car de nombreuses familles se sont présentées au centre culturel. Elise Bousquet du centre culturel Kwanlin Dün précise : « Le premier objectif de cette journée est de célébrer la tradition et la culture des Premières nations du Yukon, mais également le mode de vie contemporain qui s’inscrit dans la transmission d’histoires aux jeunes générations. » Le jour du solstice d’été fut donc la célébration de l’héritage passé et des nouvelles voies d’expression de la culture autochtone ainsi que de l’apport des nations Métis, Inuit et des Premières nations dans l’héritage du Canada.

Une exposition dans les deux langues : « Tracer la voie »

Cette Journée nationale des Autochtones fut aussi l’occasion d’inaugurer une nouvelle exposition au centre culturel : « Tracer la voie (Mapping the way) ».

Bilingue, cette exposition a pour but d’informer le public sur les accords de gouvernance signés par les Premières nations du Yukon. Tous les accords signés par les Premières nations sont illustrés et expliqués suivant une ligne chronologique. L’exposition est présentée dans le hall du Centre culturel Kwanlin Dün jusqu’au mois d’août 2014 et de l’information supplémentaire est également disponible sur le site Internet www.mappingtheway.ca.