le Lundi 6 février 2023
le Vendredi 13 juin 2014 9:36 Art et culture

La Saint-Jean de retour au centre-ville

Le groupe El Motor. Photo : fournie.
Le groupe El Motor. Photo : fournie.

Pierre-Luc Lafrance

Après trois ans à Kettley’s Canyon, les festivités du Solstice de la Saint-Jean sont de retour au parc Shipyards cette année. Le groupe invité sera El Motor, une formation de rock alternatif québécois. Autre changement, les présentations de Whitehorse et Dawson auront lieu le même soir.

« Avant, nous étions annexés au festival Sunstrock, mais on a voulu se séparer pour revenir à une fête des francophones ouverte à toute la population, soutient Virginie Hamel, gestionnaire art et culture à l’Association franco-yukonnaise. C’est pour ça qu’on est allé à Kettley’s Canyon. On est revenu au party dans le bois. Mais on est très heureux de revenir au centre-ville. C’est sûr que hors de la ville, on était plus libre : les gens pouvaient amener leur alcool et leur nourriture et on pouvait fêter toute la nuit. Mais c’était loin. Alors qu’au parc Shipyards, c’est plus accessible et plus facile sur le plan logistique. Par contre, il y a un couvre-feu à minuit. »

Programmation à Whitehorse

La fête va commencer au parc Shipyards dès 16 h avec des activités familiales. « Il va y avoir de la zumba, du maquillage et plusieurs activités qui s’adressent directement aux enfants. Aussi, les EssentiElles vont servir un repas pour les familles à l’extérieur comme l’an dernier autour de 17 h 30. »

Vers 20 h, les spectacles vont commencer. La relève aura une belle vitrine puisque The Jazz Hands, un groupe de jeunes musiciens qui fait dans le jazz manouche, et Erin Evangeline vont offrir des prestations. Hélène Beaulieu sera aussi de la fête avec la formation Abacus. Puis El Motor va prendre d’assaut la scène pour célébrer la Saint-Jean.

Le groupe El Motor. Photo : fournie.

Le groupe El Motor. Photo : fournie.

Le passage de ce groupe rock alternatif francophone est attendu. « Ce n’est pas la première fois qu’on a un groupe rock, mais d’habitude, on a plus de la musique du monde ou du folk. C’est un groupe assez rock composé de cinq gars. Ils offrent une énergie plus intense que ce qu’on a présenté dans les dernières années. Mais on avait le goût d’essayer autre chose. Après tout, la communauté, comme la population en général, c’est plus qu’une identité. On essaie donc de rejoindre différents groupes. Pour en revenir à El Motor, j’avais entendu leur album éponyme sorti en 2007. Ils ont été silencieux pendant un moment, mais ils ont lancé un album, Le Monstre, en 2013 et sont très actifs depuis. »

La présentation de deux programmations en même temps fait en sorte que le groupe invité ne pourra offrir de prestation à Dawson. Par contre, cela leur donnera aussi un horaire moins chargé, ce qui leur permettra d’offrir deux autres prestations à Whitehorse. Ils offriront une prestation en mode acoustique le 26 mai à midi dans le cadre d’Arts in the Park. Le soir même, El Motor présentera un spectacle au Jarvis Street Saloon avec le Ryan McNally Trio. « On veut profiter de leur présence. Et on croit que leur style va bien aller avec le Jarvis Street Saloon. Même s’ils chantent en français, ils devraient plaire à la clientèle. »

Dawson ne sera pas en reste

À Dawson, le gros party va avoir lieu au Pit à partir de 22 h. C’est la formation franco-yukonnaise Soir de Semaine qui va lancer les festivités. Florian Boulais va prendre la relève avec une performance de musique électronique. Virginie Hamel avait eu l’occasion de l’entendre lors de la cabane à sucre à Dawson et elle est bien heureuse qu’il ait accepté l’invitation pour offrir une prestation lors de la Saint-Jean-Baptiste. Soir de Semaine va aussi offrir un spectacle sur l’heure du dîné au Gazebo au coin des rues Front et Queen.

Enfin, Josée Savard du Klondike Kates va offrir une soirée spéciale pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste. Dans le cadre d’un 5 à 7, l’établissement va accueillir des performances musicales et il y aura aussi un menu spécial pour l’occasion.