le Lundi 6 février 2023
le Jeudi 12 juin 2014 9:24 Scène locale

Ces jeunes talents de l’équipe yukonnaise

Cole Sinclair, Samantha Richardson et Alina Lemaire représenteront le Yukon au volet musique des Jeux. Photo : Marie-Hélène Comeau.
Cole Sinclair, Samantha Richardson et Alina Lemaire représenteront le Yukon au volet musique des Jeux. Photo : Marie-Hélène Comeau.

Marie-Hélène Comeau

La ville de Gatineau au Québec vibrera du 23 au 27 juillet au rythme des Jeux de la francophonie canadienne Gatineau 2014. Familles, jeunes et moins jeunes vivront une expérience unique, riche en émotions et en échanges. C’est dans cette perspective que les soirées des membres de l’équipe du Yukon sont consacrées à la pratique.

« Je veux améliorer mon français et apprendre à organiser des événements, c’est la raison pour laquelle je me suis inscrit à l’équipe yukonnaise des Jeux de la francophonie canadienne », confie Mason Bramadat, 13 ans, étudiant au programme d’immersion de l’École secondaire F.-H.-Collins. Mason participera au volet leadership. Son entraînement se fait aux côtés de Danielle Bonneau et Geneviève Gagnon qui l’accompagnent dans l’apprentissage des principes de base de l’organisation d’événements ou de gestion de crise.

Mason Bramadat participera au volet leadership. Photo : fournie.

Mason Bramadat participera au volet leadership. Photo : fournie.

« J’ai hâte d’être sur place », confie Mason. « Pour l’instant, je sais que je serai impliqué dans la préparation de la cérémonie de remise des médailles ainsi que dans les cérémonies d’ouverture et de fermeture des Jeux », ajoute-t-il.

Des membres de l’équipe yukonnaise participeront également au volet art des Jeux dans la catégorie musique. Chaque jeudi soir, sous les conseils de leur entraîneur Olivier De Colombel, les mélodies de leur composition résonnent à la salle communautaire du Centre de la francophonie.

« Je suis heureuse de participer aux Jeux, mais en même temps je suis très nerveuse à l’idée de performer devant une foule de mille personnes », confie Samantha Richardson, 14 ans, qui chantera lors des Jeux.

« Je suis un peu nerveux moi aussi de penser que beaucoup de gens vont nous entendre, mais ce sera très stimulant de pouvoir travailler avec d’autres musiciens. Ça va nous permettre de nous améliorer », souligne Cole Sinclair qu’on retrouvera à la batterie.

Au total, quatre jeunes étudiants formeront pour l’occasion un groupe musical dont le nom sera connu sous peu. Pour la compétition, ils doivent se préparer en créant au minimum deux chansons originales (texte et musique) et une troisième qui peut être une reprise ou une autre chanson originale qu’ils présenteront aux Jeux. Pour l’instant, il y a une chanson créée dont le texte est de Samantha Richardson. L’élaboration du texte de la seconde chanson est en chantier sous la plume de Cole Sinclair.

On ignore pour le moment si la troisième chanson sera une reprise ou une nouvelle création. Le groupe devra se pencher sur cette question ces prochains jours.

« Je ne sais pas si je veux composer le texte de la troisième chanson si c’est ce que nous décidons, car ce que j’aime, c’est tout simplement jouer ou chanter », confie à ce propos Alina Lemaire, 15 ans. « Je vais jouer de la batterie durant les Jeux. J’aime cet instrument que je joue depuis trois ans. Je crois qu’il est important, car c’est lui qui donne le rythme. Nous sommes deux musiciens jouant du même instrument, alors nous allons partager. Les chansons où Cole sera à la batterie, j’accompagnerai Samantha en faisant les harmonies », explique-t-elle.

Cole Sinclair, Samantha Richardson et Alina Lemaire représenteront le Yukon au volet musique des Jeux. Photo : Marie-Hélène Comeau.

Cole Sinclair, Samantha Richardson et Alina Lemaire représenteront le Yukon au volet musique des Jeux. Photo : Marie-Hélène Comeau.

Le groupe est complété par Daniel Latour qui était absent lors de l’entrevue pour le journal.

« Le groupe jusqu’à maintenant a écrit de jolis textes », confie Olivier De Colombel leur entraîneur. « C’est un gros saut pour eux de jouer sur scène devant un si grand public », spécifie-t-il en rappelant que le but est d’arriver à vivre une belle expérience sur scène.