le Dimanche 5 février 2023
le Mardi 22 avril 2014 11:20 Scène locale

Le salon où on trouve un emploi

Un geste aussi simple qu’une poignée de main peut marquer le début d’une grande carrière. Photo : Fred Lauk.
Un geste aussi simple qu’une poignée de main peut marquer le début d’une grande carrière. Photo : Fred Lauk.

Fred Lauk

Mercredi 23 avril, c’est le Salon de l’emploi et du bénévolat, un événement incontournable pour les chercheurs d’emploi et les entreprises. C’est une occasion de plus de trouver un travail, un stage ou d’observer l’état du marché.

L’emploi se porte plutôt bien au Yukon. Selon la Chambre de commerce, le taux de chômage est de 4,7 % pour le mois de mars. Et même si ces chiffres ont tendance à jouer au yo-yo, ce taux est remarquable. Il n’y a guère que la Saskatchewan qui peut y tenir la dragée haute. À l’échelle nationale, on est à 6,9 % selon Statistique Canada, ce qui ferait baver d’envie beaucoup d’autres pays.

Ainsi, pourquoi organiser un salon dans un endroit où l’économie est aussi florissante? « Pour préparer l’été qui est toujours la période la plus mouvementée dans les secteurs touristique et minier », répond sans emphase Rick Karp, le président de la Chambre de commerce de Whitehorse.

Mais on ne trouvera pas que des emplois temporaires à ce salon. L’éventail de choix offert par 11 entreprises et 22 organismes à but non lucratif inscrits (au moment où nous écrivons ces lignes) permettrait d’envisager une reconversion dans des secteurs porteurs comme la construction ou l’hôtellerie (tel Wildstone ou NDV hôtels), voire au sein d’organismes gouvernementaux, la Gendarmerie royale, la municipalité ou le Conseil Tlingit de Teslin qui seront également présents. La présence de sociétés albertaines pourrait également encourager la mobilité.

Le conseiller en emploi et en développement économique de l’Association franco-yukonnaise, Colin Bosc, voit d’un bon œil ce salon : « En plus de stimuler l’économie locale, il permettra à tous de cultiver son réseautage. » L’AFY sera bien sûr présente parmi les exposants.

Mais il n’y a pas que l’emploi mis à l’honneur. Le versant bénévolat du salon tient une place très importante. « Un Yukonnais sur deux fait du bénévolat, c’est une activité très importante pour la communauté », explique Bruno Bourdache, directeur général de Bénévole Yukon. « Le bénévolat a toujours existé au Yukon et nous sommes les troisièmes ou quatrièmes en nombre au Canada. Chaque événement demande des bénévoles, chaque association requiert au moins trois membres pour constituer un bureau. »

Par ailleurs, il y a fort à parier que bon nombre d’étudiants viendront prendre part au salon, puisque ces derniers doivent faire entre 20 et 30 heures de bénévolat de la dixième à la douzième année.

Si la Chambre de commerce, le site Yuwin.ca et Bénévoles Yukon (tous trois organismes à but non lucratif) connaissent bien le secteur de l’emploi, c’est bien la première fois qu’un événement de ce type advient au printemps. Ce sont ces trois organismes qui sont à l’origine de ce projet, dont l’idée de départ vient de la volonté de rassembler les forces de chacun afin de viser le plein emploi.

Les organisateurs attendent entre 500 et 800 personnes. Du chercheur d’emploi au nouvel arrivant qui rêve de rester au Yukon jusqu’au chef d’entreprise qui veut avoir une photographie du marché de l’embauche, tout le monde sera là, dans ses plus beaux atours pour être le plus persuasif possible.

Le 23 avril de 10 h à 17 h.
Centre des congrès, 4051, 4e Avenue.