le Mardi 7 février 2023
le Mardi 15 avril 2014 11:39 Scène locale

Le lac des cygnes

Carrie ou Scott accueillent les visiteurs avec charme et efficacité.
Carrie ou Scott accueillent les visiteurs avec charme et efficacité.

Fred Lauk

Le Centre d’interprétation du Havre des cygnes a fait peau neuve pour ses vingt ans d’existence. C’est l’occasion d’aller y faire un tour pour en savoir plus sur ce bel oiseau qui n’est de passage au Yukon que pour le mois d’avril.

Animal romantique par excellence, le cygne symbolise l’amour, par la forme en cœur que forment les cous des couples ou par leur incroyable fidélité. Le dictionnaire des symboles explique que cet oiseau symbolise la lumière en Occident; l’élégance, la noblesse et le courage en Chine et que l’œuf du monde aurait été couvé par un cygne dans l’ancienne Égypte. Zeus lui-même aurait pris la forme d’un de ces oiseaux pour séduire Léda. Et n’oublions pas Swarovski, Tchaïkovski et Aronofski qui ont utilisé le cygne pour du cristal, un opéra ou un film.

Sous nos latitudes, on est bien plus pragmatique et le passage de ces oiseaux marque simplement l’arrivée du printemps. Rappelons que la population des cygnes trompettes et des cygnes siffleurs (en anglais « Tundra Swans ») passe un mois chez nous sur leur route migratoire pour aller concevoir des cygneaux plus au Nord.

Ainsi, ce ne sont pas moins de 46 000 oiseaux blancs qui s’arrêtent « casser la croûte » du côté des lacs Tagish, Teslin, Kluane, Laberge et aussi à la baie M’Clintock du lac Marsh, juste à côté du Centre d’interprétation du Havre des cygnes

Pourquoi ici? Et bien, ne comptez pas sur nous pour déflorer le suspens! Il faudra aller chercher la réponse par vous-mêmes au centre d’interprétation! C’est bien là la raison d’être de ce centre : l’éducation du public. Et les interprètes savent le faire d’une façon vraiment agréable.

Tout à l’intérieur du centre a été repensé. Les panneaux didactiques permettent d’apprendre de façon ludique : les enfants peuvent toucher, jouent au jeu de l’oie sur une carte de l’Ouest du Canada qui retrace la migration, manipulent des microscopes électroniques, comparent l’envergure de leurs bras à celle des oiseaux (203 cm pour un cygne trompette, tout de même!)… et à l’instar d’un dessin animé de Disney, les contenus pédagogiques s’adressent également aux adultes.

Et les oiseaux dans tout ça? Ne vous attendez pas (comme l’auteur de ces lignes) à marcher autour d’eux et repousser des coups de bec, non! Tel un bon hôte, il s’agit de laisser ses convives se reposer de leur interminable voyage. Des longues-vues sont disponibles et permettent de jouir de la présence des animaux sans les déranger.

La longue-vue est l’outil de prédilection des observateurs d’oiseaux, tel Jukka Jantunen, un parangon de l’ornithologie, présent pendant le mois d’ouverture du centre, et bien heureux de partager sa passion avec le public. Une de ses tâches est de compter les oiseaux afin d’avoir une photographie de la migration de l’année. Tous les résultats sont disponibles en ligne.

Le retour des beaux jours est véritablement marqué par le retour des cygnes, mais, hélas, est de courte durée. Ce qu’ignorait ce visiteur qui avait un jour écrit au gouvernement pour se plaindre de l’absence de cygnes au mois de juillet!

Les interprètes du centre précisent que les conditions d’observation sont bien plus agréables à la tombée du jour. On ne peut donc que suggérer aux jeunes amoureux d’emmener leur dulcinée profiter de la magie de l’endroit pour un dîner romantique, au bord du lac sous l’œil du plus romantique des animaux.

Pour y aller : si vous ne faites pas déjà partie des 4 000 visiteurs annuels, et bien, sachez qu’il faut emprunter l’autoroute de l’Alaska en direction du sud-est, et c’est à environ 35 km. Les panneaux indicateurs en forme de cygne (CQFD) marquent l’entrée. Le havre des cygnes se trouve sur les rives nord du lac Marsh.

Le centre sera ouvert jusqu’au 30 avril de 17 h à 21 h en semaine et de midi à 19 h les fins de semaine et lors des vacances. On peut obtenir plus de renseignements en appelant au 667-8291 ou 1-800-661-0408, poste 8291 ou sur le site Internet http://www.env.gov.yk.ca/animals-habitat/swanhaven.php ou tapez « swan haven » sur Google.

Pour le calendrier des événements et aussi le comptage quotidien des oiseaux mis sous forme de graphiques : http://www.env.gov.yk.ca/animals-habitat/cos_happenings.php.

Événements au Havre des cygnes :

• 16 avril : Célébration du vingtième anniversaire du Havre des cygnes au Centre de la Béringie.
• 19 avril : 11 h, l’ornithologue explique comment différencier les cygnes; 13 h, la Société aviaire yukonnaise fera des démonstrations; 14 h, présentation des migrations à l’aide d’outils modernes.
• 21 avril : Célébration spirituelle
• 23 avril : Thé pour les aînés
• 26 et 27 avril : Fin de semaine en famille.
• 10 mai : Promenade découverte des autres oiseaux du lac.