le Mardi 7 février 2023
le Mardi 1 avril 2014 13:31 Scène locale

Aigles yukonnais : deuxième saison

Pierre Chauvin

Pour la deuxième année consécutive, on pourra observer la vie d’aigles yukonnais filmée en direct 24 h sur 24 par Yukon Electrical.

En 2007, le nid d’aigle qui se trouve près de l’entrée du camping Robert-Service avait été soufflé des arbres et la société avait aidé à le repositionner. « On a un peu “adopté” ce nid et on s’en est occupé », explique Laura Carlson, porte-parole de la société. « On s’est dit que ce serait vraiment cool de mettre une caméra et d’avoir un aperçu (sur la vie) de la famille d’aigles qui vit là-haut », dit-elle.

C’est donc un succès en 2013, avec près d’un million de visiteurs qui se sont rendus sur le site réservé à ce projet. En plus de ça, les trois aiglons qui sont nés ont tous réussi à quitter le nid, ce qui est rare.

Le projet a aussi du succès auprès des étudiants. « On avait mis en place un programme éducatif, et on a eu un certain nombre de demandes pour celui-ci par des écoles dans toute l’Amérique du Nord », dit Laura Carlson.

Pour l’instant, les deux aigles ont été vus ensemble à plusieurs reprises, ce qui est un bon signe. « Les parents ont été vus de plus en plus fréquemment dans le nid », dit-elle. « Ils défendent et “rénovent” le nid », explique-t-elle.

On peut s’attendre à ce que la femelle aigle ponde des œufs d’ici fin avril ou début mai. « À partir de ce moment-là, ça devient beaucoup plus intéressant », confie-t-elle.

Après la ponte des œufs, il faut compter environ 35 jours avant qu’ils n’éclosent. « Une fois les œufs pondus, un aigle est toujours présent dans le nid. »

La caméra suspendue au-dessus du nid ne dérange pas les animaux, explique Laura Carlson, la compagnie ayant fait appel à des biologistes pour étudier le comportement des aigles. Et malgré les rumeurs persistantes, aucun chien n’a été dévoré par les aigles, dit-elle en riant.

La compagnie a enregistré plus de 3 900 heures de vidéo l’année passée et a même compilé les « meilleurs moments » de la saison. C’est encore mieux que de la télé-réalité, avec une certaine diversité dans le type de proie innocente que les aigles choisissent de dévorer. « L’année dernière, on a vu dans le nid des poissons, des écureuils, et croyez-le ou non, des mouettes ! », dit Laura Carlson.

Les aigles – des pygargues à tête blanche, une espèce d’aigle facilement reconnaissable, et pour cause, on peut l’apercevoir sur le sceau de la CIA – ont une envergure d’environ 2 m.

Les plus grandes variétés de pygargues à tête blanche se trouvent dans le Nord — en Alaska et au Yukon —, mais on peut en trouver sur tout le continent américain.

Pour en savoir plus sur les deux vedettes animales yukonnaises et les voir en direct vaquer à leurs occupations, visitez yecleagles.com.