le Dimanche 4 Décembre 2022
le Mercredi 5 février 2014 9:55 Scène locale

Plusieurs changements touchent les chasseurs

Pierre-Luc Lafrance

Le 20 janvier, le ministre de l’Environnement, Currie Dixon, a annoncé que le gouvernement du Yukon a modifié le Règlement sur la faune. L’objectif avoué : réduire les droits exigés aux chasseurs de wapiti et faciliter la mise en œuvre du plan de conservation et de gestion des loups. Par la même occasion, le gouvernement a décidé de permettre aux jeunes de 12 ou 13 ans de chasser en compagnie d’un adulte titulaire d’une autorisation de chasse à accès restreint.

« En faisant passer de 50 $ à 10 $ les droits du sceau applicable au wapiti, nous simplifions la vie des chasseurs qui se préparent à abattre des animaux dans des zones d’exclusion, en conformité avec le plan de gestion de la population de wapitis », a dit M. Dixon. « Cette baisse de tarif s’harmonise à celle qui a eu lieu l’an dernier relativement au sceau applicable au bison. »

Les changements ont particulièrement touché la chasse au loup afin de mettre en œuvre le plan de conservation et de gestion de cet animal. D’abord, le gouvernement a annulé les frais d’apposition de sceau applicable aux peaux de loups. Ensuite, le ministre a maintenant la possibilité de varier les limites de prises pour la chasse au loup. Il ne s’est pas encore prévalu de ce droit, il n’y a donc aucun changement à la limite actuelle qui est de sept pour les résidents et de deux pour les non-résidents. La date de présentation des rapports sur le nombre de loups abattus par des titulaires d’une autorisation de chasse à accès restreint a aussi été changée. La nouvelle date est fixée au 15 avril. Un autre changement est de permettre au ministre de varier les dates de début et de fin de la période de chasse au loup. Toutefois, il n’y a aucun changement prévu pour le moment.

Parmi les autres changements, notons la révocation des licences de guide spécial pour les chasseurs de grizzlis. Ces licences auraient dû être abolies vers la fin des années 1990 à la suite d’une décision administrative, au moment où les mesures visant à diminuer le nombre d’ours ont été levées. Le gouvernement offre maintenant la possibilité de délivrer des licences de guide spécial pour les chasseurs de bison. Il a aussi décidé de retirer la harde de caribous Chisana de la liste des espèces spécialement protégées.

Les chasseurs n’auront plus à payer des droits liés à l’achat de la carte des sous-zones de gestion du gibier. Le gouvernement a également clarifié des dispositions concernant la maladie débilitante chronique (ce qui rend illégales l’importation et la vente d’appâts pour la chasse composés d’ingrédients provenant de cervidés morts ou vivants). Enfin, la date de clôture pour les chasseurs qui chassent l’orignal dans leur territoire de piégeage passe du 31 octobre au 31 janvier.

Les nouvelles dispositions entreront en vigueur le 1er avril 2014 et feront partie du Guide de la chasse au Yukon 2014-2015 et de la feuille de données relative aux autorisations de chasse à accès restreint publiée en 2014.