le Jeudi 2 février 2023
le Jeudi 9 janvier 2014 10:28 Scène locale

Protocole d’entente sur l’aménagement des terres

0
0
1
210
1198
9
2
1406
14.0

Normal
0

false
false
false

EN-US
JA
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:Cambria;}

Pierre Chauvin

Le 16 décembre dernier, le premier ministre du Yukon Darrell Pasloski et le chef de la Première nation de Carcross/Tagish, Dan Cresswell, ont signé un protocole d’entente sur l’aménagement des terres destinées aux loisirs et le développement d’infrastructures dans le territoire ancestral de la Première nation de Carcross/Tagish.

« Nous avons hâte d’explorer la faisabilité des projets et de faire part de nos conclusions à nos membres et à tous les Yukonnais », a déclaré Dan Cresswell.

Ce protocole qui permet de présenter des projets qui seront ensuite examinés par les deux gouvernements sera en vigueur pendant cinq ans.

« Il existe plusieurs projets potentiels dans le territoire ancestral de la Première nation de Carcross/Tagish qui sont susceptibles d’attirer des investissements, de favoriser la croissance de l’économie locale et de créer des emplois et des occasions d’affaires », a dit M. Pasloski.

Les projets vont du tourisme en nature sauvage et de l’aménagement de propriétés à usage récréatif sans accès routier sur des terres publiques et des terres de la Première nation, à la réalisation de travaux d’amélioration du quai et de la marina de Carcross.

La possibilité d’attribuer des terrains à usage récréatif sans accès routier par tirage a aussi été évoquée. Le premier ministre a cependant rappelé que tout projet devra passer par le processus d’examen public.