le Mardi 7 février 2023
le Jeudi 12 Décembre 2013 10:14 Scène locale

Arrivée hâtive de la grippe au Yukon

Les cliniques de vaccination sont offertes depuis le 21 octobre. Photo : archives.
Les cliniques de vaccination sont offertes depuis le 21 octobre. Photo : archives.

0
0
1
425
2428
20
5
2848
14.0

96

Normal
0

false
false
false

EN-US
JA
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Pierre-Luc Lafrance

La saison grippale est officiellement commencée au Yukon. C’est ce qu’a confirmé le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, le 9 décembre. « Nous avons recensé les deux premiers cas de grippe confirmés en laboratoire, et pour chaque cas de grippe ainsi confirmé, nous savons que de nombreux autres cas ne sont pas diagnostiqués officiellement », a déclaré le Dr Hanley.

Depuis le 21 octobre, des cliniques de vaccination contre la grippe sont offertes aux personnes âgées de plus de 6 mois au centre de santé de sa collectivité, au Centre de santé de Whitehorse ou au centre de santé des Kwanlin Dün. « Nous encourageons les gens qui ne se sont pas encore fait vacciner contre la grippe cette année à le faire, particulièrement les personnes qui ont plus de 65 ans ou moins de cinq ans », a souligné le Dr Hanley. « Pour les enfants de 2 à 17 ans, il reste une quantité limitée de vaccins antigrippaux en vaporisateur nasal. »

Avec l’apparition hâtive du virus de l’influenza, le docteur a exprimé certaines inquiétudes quant à l’intensité de l’activité grippale que pourrait connaître le Yukon cette année. « La grippe a frappé tôt l’an dernier, et nous avons connu une saison grippale très active. J’encourage très fortement tous les Yukonnais à se faire vacciner, et si ce n’est pas pour se protéger eux-mêmes, que ce soit pour protéger les membres de leur entourage. Plus il y aura de personnes vaccinées, moins il y aura de personnes qui attraperont la maladie », a ajouté le Dr Hanley.

Chez les personnes en bonne santé, les symptômes de la grippe sont généralement plus ou moins bénins. Cependant, pour certaines personnes, en particulier chez les groupes à risque, la maladie peut être grave et des complications peuvent survenir et provoquer l’aggravation d’autres maladies existantes. La grippe comprend les symptômes suivants : poussée soudaine de fièvre élevée, toux, maux de gorge, courbatures, douleurs et frissons. En général, on recommande simplement de prendre du repos et de soulager les symptômes.

Le Dr Hanley ajoute que les personnes qui pensent avoir la grippe devraient rester à la maison jusqu’à ce qu’elles se sentent mieux. Celles qui ont des symptômes graves ou qui présentent une affection sous-jacente devraient demander l’avis d’un médecin soit en appelant la ligne Info-santé du Yukon (811) ou en consultant une infirmière en soins communautaires, un médecin de famille ou un médecin des services des urgences.

Pour en savoir davantage sur la grippe et pour connaître les dates des cliniques de vaccination, visitez le site Web www.hss.gov.yk.ca/fr/seasonal_flu_clinics.php ou le site Web de la ligne Info-santé, à l’adresse http://www.hss.gov.yk.ca/fr/811.php.