le Samedi 28 janvier 2023
le Lundi 9 Décembre 2013 17:02 Société

Inauguration de l’hôpital de Dawson

Les anciens députés pour Klondie, Peter Jenkins et Steve Nordick, le premier ministre Darrell Pasloski et le ministre de la Santé Doug Graham à l’inauguration de l’hôpital de Dawson. Photo : gracieuseté.
Les anciens députés pour Klondie, Peter Jenkins et Steve Nordick, le premier ministre Darrell Pasloski et le ministre de la Santé Doug Graham à l’inauguration de l’hôpital de Dawson. Photo : gracieuseté.

0
0
1
216
1237
10
2
1451
14.0

Normal
0

false
false
false

EN-US
JA
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:Cambria;}

Pierre Chauvin

L’hôpital de Dawson a été officiellement inauguré le 8 décembre après une construction marquée par une série de controverses, de problèmes techniques et la faillite d’une des entreprises employée.

Le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, ainsi que le ministre de la Santé Doug Graham, et Craig Tuton, président de la Yukon Hospital Corporation étaient présents pour couper le ruban rouge.

« Nous sommes très heureux que cet établissement soit achevé et qu’il puisse bientôt accueillir des patients », a déclaré le premier ministre.

Le nouvel hôpital possède une salle d’urgence, six chambres, ainsi qu’un laboratoire et un appareil à rayons X. Ce nouvel hôpital permettra d’obtenir des soins d’urgence à touts moments — le centre de santé de Dawson n’offrait avant que des soins en journée, le personnel médical devait être appelé la nuit et les fins de semaine en cas d’urgence. Le nouveau bâtiment accueillera aussi le centre de santé de Dawson, une pharmacie, et des programmes pour la santé mentale.

Le projet, qui a débuté il y a 5 ans, a coûté près de 30 millions de dollars, quatre millions de plus que prévu dans le budget, et accuse près d’un an de retard. Un rapport du vérificateur général a durement critiqué le manque de planification de la construction de l’hôpital et notamment le fait que le gouvernement n’avait pas cherché à savoir si le nouvel établissement répondait bien aux besoins en santé des Yukonnais.