le Dimanche 5 février 2023
le Mercredi 4 Décembre 2013 15:54 Scène locale

Une nouvelle année exceptionnelle pour le festival des arbres

0
0
1
286
1633
13
3
1916
14.0

Normal
0

false
false
false

EN-US
JA
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Pierre Chauvin

Le Festival des arbres qui vise à récolter des fonds pour l’hôpital général de Whitehorse s’est terminé le 30 novembre dernier, récoltant plus de 475 000 $, bien au-delà de l’objectif de 400 000 $.

À la fin de la première semaine, plus de 2 000 personnes avaient assisté aux festivités, et de nombreuses activités affichées complètes.

« Cette année nous allons utiliser les fonds récoltés pour acheter des équipements qui vont permettre d’améliorer sécurité et soins offerts aux patients, » explique Krista Prochazka, présidente de la fondation de l’hôpital du Yukon. Ce sont donc diverses machines qui seront achetées pour l’hôpital en fonction des demandes des médecins et des infirmières.

L’année dernière plus de 500 000 $ avaient été récoltés, un record selon Krista Prochazka.

Grâce à cet argent, et à la collecte de fonds de l’année précédente, la fondation avait pu acheter un appareil à imagerie par résonance magnétique (IRM) pour l’hôpital.

Un appareil qui n’est pas encore en service, car il lui faut des installations spécifiques.

« Cette année nous développons le programme d’IRM », explique Krista Prochazka, qui dit travailler avec le gouvernement pour mettre en place « le premier appareil IRM au nord du 60e parallèle » au Canada.

« Chaque année nous travaillons avec l’hôpital pour identifier quelles sont les priorités à court et à long terme », explique-t-elle.

Le festival est devenu une institution à Whitehorse.

« Nous recevons des appels au mois de juin de gens qui veulent des tickets! », dit Krista Prochazka.

Au fil des années, la fondation a pu, grâce au festival, acheter en plus de l’appareil IRM, un scanneur CT, une machine à rayons X digitale et une machine pour tester l’effort du cœur.

La fondation, établie en 2005, fut créée pour remédier au manque d’équipements de l’hôpital, qui force de nombreux Yukonnais à aller se faire soigner en Colombie-Britannique.