le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 7 novembre 2013 16:46 Courrier

Une nouvelle publication sur l’époque glaciaire met en lumière l’histoire ancienne du Yukon

Il y a quelques semaines, la collection de publications scientifiques et historiques du ministère du Tourisme et de la Culture s’est enrichie d’un nouveau livret sur Old Crow à l’époque glaciaire, produit avec l’aide du gouvernement des Gwitchin Vuntut.

Dans ce livret exclusif et fascinant, on donne toutes sortes de détails sur l’histoire ancienne de la région du Yukon située au nord du cercle arctique, et on décrit certains des fossiles remarquables qui ont été trouvés dans la région par les résidents et les nombreux paléontologues de renom qui viennent y faire des recherches.

Les auteurs, Grant Zazula et Duane Froese, ont fait un travail extraordinaire; ils ont su marier avec brio de superbes photos avec des descriptions passionnantes non seulement de l’histoire de la région, mais aussi de l’histoire de la paléontologie à Old Crow et dans les environs.

On trouve des fossiles provenant de la région d’Old Crow dans des musées et des instituts de recherche répartis à travers le monde, notamment à Londres, en Angleterre, et à Washington D. C., aux États-Unis.

Depuis le début du 20e siècle, des chercheurs travaillent de près avec les Gwitchin Vuntut afin de préserver et d’étudier ces trésors exceptionnels issus de l’époque glaciaire.

Les auteurs du livret insistent sur le rôle important qu’ont joué et que continuent de jouer les Gwitchin Vuntut dans les recherches sur l’époque glaciaire effectuées dans la région d’Old Crow. Ils soulignent aussi le travail émérite de Richard Harington, ancien conservateur de la zoologie du Quaternaire au Musée canadien de la nature, à Ottawa, à qui ils attribuent une large part des découvertes qui ont permis d’expliquer notre histoire ancienne. Les travaux qu’il a réalisés dans la région d’Old Crow comptent parmi les plus importantes contributions au domaine de la paléontologie touchant l’époque glaciaire.
Au nombre des découvertes faites dans la région figurent des ossements de caribous datant de 27 000 ans; des os, des défenses et des dents de mammouth; le plus ancien fossile de bison jamais exhumé en Amérique du Nord et les restes fossilisés de mégathériums et de chameaux de l’Ouest.

Les efforts de tous ceux qui ont contribué à mettre au jour et à préserver les vestiges de notre passé ancien ont mené à la mise sur pied du Programme de paléontologie du Yukon, qui relève de la Section du patrimoine historique du gouvernement territorial.

Le programme a été mis sur pied en 1996 dans le but de satisfaire aux obligations formulées dans la Loi sur le patrimoine historique du Yukon et dans les ententes sur les revendications territoriales, ainsi que pour fournir un fondement scientifique aux programmes d’interprétation de l’époque glaciaire présentés dans les centres culturels et les musées des collectivités, y compris le Centre d’interprétation de la Béringie

Je suis très fier du Programme de paléontologie, dont les responsables continuent d’entretenir de bonnes relations avec nos partenaires afin de préserver, de protéger et d’interpréter les riches ressources patrimoniales du Yukon, dans l’intérêt de tous les Yukonnais, des autres Canadiens et des étrangers qui viennent nous visiter de partout dans le monde.

Le livret sera bientôt traduit en français. Dans l’intervalle, si le sujet vous intéresse, je vous encourage vivement à jeter un coup d’œil sur la version anglaise, intitulée Ice Age Old Crow: Yukon’s ancient history from north of the Arctic Circle. Vous constaterez qu’il s’agit d’une publication aussi instructive que divertissante, dont le riche contenu, agréablement illustré de photos et de dessins, dresse un tableau saisissant d’un passé qui nous semble très lointain, mais qui ne l’est pas vraiment aux yeux des paléontologues.

On peut se procurer un exemplaire papier du livret en en faisant la demande par courriel à [email protected] ou télécharger une version numérique à partir du site www.tc.gov.yk.ca/publications.html.

Le ministre du Tourisme et de la Culture du Yukon,
Mike Nixon