le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 9 octobre 2013 13:42 Spiritualité

Le défi de l’Action de grâce

– CFC

La mode est aux défis pour se mettre en action : défi sportif pour la forme physique, défi culinaire pour le régime, défi-partage pour la solidarité, défi-alcool pour la sobriété. Le succès est au rendez-vous parfois pour un jour, une semaine, un an, une vie. Comme par électrochoc, la personne humaine a besoin de réveiller en elle ce qui lui donne sa forme, sa vérité, sa dignité. Le 14 octobre prochain se présente à nous un défi unique pour nous ramener à la vie : le défi Action de grâce!

Le dimanche 6 octobre, une vingtaine d’enfants ont commencé leur parcours de catéchèse entourés de leurs familles et de toute la communauté chrétienne. Photo : CFC

Le dimanche 6 octobre, une vingtaine d’enfants ont commencé leur parcours de catéchèse entourés de leurs familles et de toute la communauté chrétienne. Photo : CFC

Une journée entière pour multiplier les mercis et vivre en reconnaissance pour tous les dons reçus pendant la dernière année. Deux sens sont essentiels pour relever ce défi : la vue et l’ouïe. « Heureux ceux qui voient et qui entendent », ne cesse de répéter Jésus sur les routes de Galilée. Voir pour recevoir : tout est don! Le souffle de nos poumons, l’air que l’on respire, la beauté de la nature, les fruits de la terre sont autant d’aspects que nous tenons pour acquis. Pourtant, nous devons admettre avec humilité que si l’un ou l’autre de ces éléments venaient à manquer, nous serions plutôt dans l’embarras, voire en détresse respiratoire (!).

La rencontre de l’autre est aussi un don précieux, à condition de recevoir l’autre comme un cadeau dans nos vies et non comme une menace. Recevoir l’autre implique d’abord la confiance de se voir soi-même comme un don précieux auquel il ne manque rien pour vivre à condition de rester en communion avec l’univers qui nous entoure. L’unité avec la totalité de la vie nous garde dans l’humilité de se recevoir constamment et à tout instant de Dieu, du Tout-Autre, de l’origine de toute vie. On ne se donne pas la vie, on la reçoit : plus on reconnaît cette vérité, plus on demeure en ouverture pour recevoir davantage. Et conséquemment, plus on reçoit, plus on donne, car notre corps ne peut contenir à lui seul l’abondance de tous ces dons.

Voir et entendre nous donne d’accueillir le don dans notre vie et, par la suite, de reconnaître les appels à le partager, le faire jaillir, le faire fructifier à notre tour. Le défi consiste d’abord de voir le don le plus simple dans l’instant, au moment présent, de le cueillir consciemment et de le reconnaître. Mystérieusement, ce don nous ouvrira les yeux, les oreilles et les mains à une multitude de dons qui s’offriront à nous telle une corne d’abondance. Un panier de canneberges ne se remplit qu’à condition de s’agenouiller humblement — dans l’humus — devant le premier fruit, si petit soit-il… et c’est lui qui nous présentera toute sa colonie qui comblera nos besoins.

Voici donc le défi : un jour d’actions de grâce! Que toutes nos actions soient inspirées du moindre don reçu : recevoir le soleil et le transformer en sourire, recevoir le poisson ou l’orignal comme des frères et sœurs à notre table, recevoir les bienfaits de la terre pour s’en réjouir à chaque bouchée, recevoir la source pour s’y abreuver, recevoir la musique d’une mélodie pour se mettre à chanter… et la liste peut s’allonger à l’infini puisque tout est don. La façon de réaliser ce défi est simple : dire merci aussi souvent qu’on le peut tout au long de ce lundi d’Action de grâce. Et pourquoi ne pas en faire le compte? Que ce soit 24 mercis en une journée, 60 mercis à l’heure ou un merci à la seconde, le but c’est de replacer tout notre être dans le sens du courant de la vie : se recevoir tout entier, à tout instant et éternellement de Dieu, sans crainte, et sans résistance, pour devenir à notre tour, un don pour l’univers, sans retenue et sans compter. Nos yeux et nos oreilles se nettoieront ainsi des ombres du doute ou de la peur, de toute amertume ou de toute rancœur pour s’ouvrir à l’espérance qu’apporte le cycle des saisons. Ouverture, reconnaissance, patience, confiance deviendront alors des chemins de sagesse pour une guérison de l’âme et une paix profonde. Bon défi d’Action de grâce!

Activités à venir :

La P’tite Pasto : Atelier d’éveil de la foi pour les enfants de 2 à 6 ans et leurs parents, le dimanche 20 octobre à 10 h 10 à la cathédrale Sacré-Cœur.

Soirée de Taizé : Prière œcuménique et méditation inspirées des moines de Taizé, le dimanche 20 octobre à 19 h à l’église Unie (au bout de la rue Main).

Retraite de silence au lac Kluane du 30 octobre au 2 novembre.

Cette chronique est présentée par le Comité francophone catholique Saint-Eugène-de-Mazenod. Pour plus d’information sur toutes nos activités : 393-4791 ou [email protected]