le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 25 septembre 2013 18:33 Sports - Loisirs

Poursuite du rêve de Terry Fox au Yukon

Annuellement, dans plus de 700 villes canadiennes et plus de 25 autres villes dans le monde, la Journée Terry Fox a lieu en vue d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer.

Au Yukon, l’événement a eu lieu le dimanche 15 septembre à Carmacks, Watson Lake et Whitehorse et le vendredi 6 septembre à Dawson. Près de 210 personnes y ont participé, permettant de recueillir environ 6 000 $ en dons.

La Journée de Terry au Yukon

À Whitehorse, par un temps nuageux et une température fraîche, 165 participants ont parcouru une ou deux fois le Sentier du millénaire long de cinq kilomètres, la plupart à la course ou en marchant, et quelques-uns à bicyclette ou en fauteuil roulant.

À Whitehorse, par un temps nuageux et une température fraîche, 165 participants ont parcouru une ou deux fois le Sentier du millénaire long de cinq kilomètres. Photo : Jeannette Fortin

À Whitehorse, par un temps nuageux et une température fraîche, 165 participants ont parcouru une ou deux fois le Sentier du millénaire long de cinq kilomètres. Photo : Jeannette Fortin

Précédant le départ, la musique de Tim Naylor et Dan Dumphy ainsi que la période d’échauffement menée par Adam Thompson ont réchauffé l’atmosphère. Ensuite, George Maratos, principal organisateur de la journée et Jennifer Moorlag, responsable d’une vingtaine de bénévoles, ont souligné les faits marquants de la vie de Terry Fox et de la fondation portant son nom. Puis, tout en remerciant les participants, George a donné le signal du départ.

Sur le sentier, tout n’était que sourires et camaraderie dans un esprit d’amour pour tous les membres des familles et les amis qui ont traversé les dures épreuves des traitements contre le cancer.

Le mot de la fin, reflet de l’ambiance du moment, revient à Karter Coxford-Morton, 7 ans et anglophone, qui a déclaré dans un très bon français qu’il avait beaucoup aimé participer à l’événement avec sa maman et son petit frère.

Photo : Jeannette Fortin

Photo : Jeannette Fortin

Le rêve et l’œuvre de Terry Fox

Terry Fox, né en juillet 1958 à Winnipeg, puis résidant à Port Coquitlam en Colombie-Britannique, est diagnostiqué d’un cancer des os à l’âge de 18 ans et amputé de la jambe droite au-dessus du genou. Après 16 mois de traitements, suivis de 5 000 kilomètres d’entraînement à la course, il entreprend en avril 1980 son Marathon de l’espoir en vue d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer.

De Saint-Jean, Terre-Neuve, à Thunder Bay, il court sur une distance de 5 373 kilomètres pendant 143 jours, couvrant généralement la distance de 42 kilomètres par jour, soit celle d’un marathon. Le 1er septembre, éprouvant des douleurs intenses, il met fin à son rêve d’atteindre le Pacifique. Le cancer s’était propagé à ses poumons. Il décède en juin 1981 à l’âge de 22 ans.

Le 13 septembre 1981, lors de la première Journée Terry Fox, 300 000 personnes y ont participé permettant d’amasser 3,5 millions de dollars en dons. Cette année, c’est la 33e édition de la journée et plus de 20 millions de dollars sont maintenant recueillis annuellement. Plus de 600 millions de dollars ont été amassés depuis le début du rêve de Terry.

Le comité de l’évènement a tenu à féliciter tous les participants, bénévoles et organisateurs pour leur implication dans la cause de Terry, notamment George Kontogonis à Carmacks, Kirsten Davis à Dawson, Marie Wilson à Watson Lake et George Maratos à Whitehorse.