le Dimanche 5 février 2023
le Mercredi 28 août 2013 16:56 Courrier

Présentation des Yukoners Concerned About Oil & Gas Exp/Dev

enveloppe
enveloppe

Cet été, nous sommes allés à Watson Lake, Old Crow, Fort McPherson et à Mayo pour commenter notre présentation sur les dangers de la fracturation hydraulique. La visite à Dawson est prévue le 11 septembre.

À ce jour, nous avons accumulé plus de 4 300 signatures qui demandent de BANNIR LA FRACTURATION HYDRAULIQUE au Yukon.

Mardi 3 septembre, à 19 h au CYO Hall (406, rue Steele), il y aura un atelier où des gens concernés par les gaz de schiste pourront apprendre des trucs pour présenter nos documents PowerPoint et YouTube dans leur communauté. Avec l’énergie de chacun, nous comptons couvrir le territoire en quelques mois. Dès que nous aurons les ressources pour la traduction, il y aura du matériel en français.

Demande à Énergie Yukon

Nous avons vu cet été qu’Énergie Yukon avec sa présentation Making Sense of LNG est poussé par un bulldozer pour lui faire oublier qu’elle est une entreprise publique, car elle s’entête à remplacer deux de ses générateurs diesel par des générateurs de gaz naturel liquéfié.

Malgré le fait que d’importantes sommes d’argent viennent d’être investies dans d’autres générateurs diesel qui pourraient remplacer ceux qu’ils veulent changer. On se demande quelle est leur vision à long terme pour décider d’investir 39,2 millions $ (minimum…) de notre argent dans le LNG (gaz le plus coûteux et polluant de A à Z). Googlez Debra Rogers.

Il n’est pas trop tard pour faire des pressions et leur demander d’être fidèle à leur slogan Your need power what we do. Nous n’avons pas besoin de gaz naturel liquéfié et tous les coûts et désastres environnementaux qui viendront avec. Nous avons besoin d’énergies propres. Énergie Yukon est censée être de notre bord.

Demande au gouvernement du Yukon

Nous suggérons aux Yukonnais et Yukonnaises de demander à Énergie Mines et Ressources de cesser d’offrir des terrains (en appels d’offres) aux géants pétroliers comme EMR, comme ils ont l’habitude de le faire deux fois l’an depuis 2007. Devons-nous leur rappeler que la géologie du Yukon est en grande majorité « du schiste » qui devra être fracturé pour en obtenir le gaz ou le pétrole et que leur comité sur les gaz de schiste n’a pas avancé sur le dossier?

Gardons en tête que les compagnies pétrolières qui investissent au Yukon, tout comme ailleurs, sous leur couverture de bons samaritains envers les communautés n’ont ni foi ni loi. Plus ils auront de terrains, plus ils creuseront de puits et il est inévitable qu’avec ce gouvernement, d’ici quelques années, le bassin de Whitehorse revienne en appel d’offres. Protégeons-nous! Pour vous faire comprendre comment les géants sont malades, ils veulent fracturer le Karoo en Afrique du Sud, là où c’est semi-désertique et où le monde meurt de soif.

Mon cœur accompagne les familles des victimes brûlées vives à Lac-Mégantic cet été.

Pour en savoir plus sur ce qui se passe sur le sujet, suivez-nous sur Twitter : yukoners concerned

Jacqueline Vigneux

Whitehorse