le Dimanche 5 février 2023
le Mercredi 12 juin 2013 12:27 Société

Une meilleure représentation

Un chercheur montréalais propose la création de circonscriptions électorales fédérales non-contiguës afin d’augmenter la représentation au Parlement des Autochtones et des Francophones hors Québec.

Mike Medeiros affirme que la loi canadienne n’interdit pas le morcèlement des circonscriptions. Celles-ci pourraient donc être composées de villes, villages, cantons ou lieux éparpillés et qui ne seraient pas géographiquement reliés les uns aux autres.

Lors du Congrès 2013 de la Fédération des sciences humaines, M. Medeiros proposera ainsi la création de circonscriptions électorales non-contiguës au profit de deux groupes : les Autochtones et les Francophones hors Québec.

M. Medeiros porte son attention sur ces groupes parce que les Anglophones, les Francophones et les Autochtones sont les seuls à qui la Constitution accorde des droits collectifs.